C'est dans l'air

12 novembre: journée mondiale de la pneumonie

08 nov. 2013 - 18h00 | Par INSERM (Salle de presse) | France | International

Inserm

La pneumonie tue chaque année plus que le SIDA, le paludisme et la rougeole réunis (1.2 millions d’enfants de moins de 5 ans décèdent tous les ans de cette maladie selon l’ONU). Si les symptômes étaient pris en compte à temps et les traitements administrés rapidement, de nombreux décès d’enfants seraient évités. Pour cette journée mondiale, l’ONU appelle à mettre hors d’état de nuire le «plus grand tueur d’enfants»

La pneumonie, la pneumopathie et l’abcès du poumon sont les principales maladies infectieuses pulmonaires connues à ce jour qui touchent les poumons et les bronches.

Dans la grande majorité des cas, ces infections sont dues à des virus, des microbes ou des bactéries qui s’infiltrent dans les poumons et provoquent, selon leur résistance, des troubles de l’appareil respiratoire.

C’est la partie du poumon touchée par l’infection qui déterminera la pathologie dont souffre le patient. Les symptômes quotidiens de cette maladie sont la toux, des essoufflements, une insuffisance respiratoire …

L’infection pulmonaire peut avoir quelques fois de très graves conséquences. Une telle infection risque d’entraîner des difficultés importantes à respirer et peut aussi altérer l’appareil broncho-pulmonaire.  Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations, contactez Camille Locht, directeur de l’unité Inserm « Centre d’infection et immunité de Lille »

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm 12 novembre: journée mondiale de la pneumonie Lien : http://presse.inserm.fr/12-novembre-journee-mondiale-de-la-pneumonie/10121/



fermer
fermer
RSS Youtube