C'est dans l'air

1h d’activité physique par jour pourrait réduire le risque de décès lié à une position assise

05 août 2016 - 14h59 | Par INSERM (Salle de presse) | International

Les résultats d’une méta-analyse menée par des chercheurs internationaux sur plus d’un million de personnes à partir de 16 études, et publiée le 27 juillet dans une édition spéciale de The Lancet à l’approche des Jeux Olympiques d’été 2016, soulignent l’importance d’une activité physique pour lutter contre les effets délétères de la sédentarité.

Les chercheurs ont classé les participants en quatre groupes, en fonction de leur activité physique : de moins de 5 minutes par jour à 60-75 minutes, pour les plus actifs. L’étude suggère que pratiquer au minimum une heure d’exercice d’intensité modérée par jour, tels que la marche rapide à 5,6 km/h ou la pratique du vélo à 16 km/h, permettrait de réduire le risque de décès lié à une position assise quotidienne de 8 heures.

Ces résultats sont au-delà des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé, qui préconise 150 minutes d’activité physique au minimum par semaine. Il ne s’agit pas nécessairement de pratiquer une heure d’exercice à la salle de sport chaque jour, précise le Pr Ulf Ekelund, de l’Ecole norvégienne des sciences du sport, signataire de l’étude. Etre actif pendant une heure, en se rendant à son travail à pied ou en privilégiant les escaliers par exemple, serait suffisant.

Pour commenter ces travaux, vous pouvez contacter Romuald Lepers, chercheur au sein de l’Unité Inserm 1093 « Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice ».

Velo

(c) Fotolia

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm 1h d’activité physique par jour pourrait réduire le risque de décès lié à une position assise Lien : http://presse.inserm.fr/1h-dactivite-physique-par-jour-pourrait-reduire-le-risque-de-deces-lie-a-une-position-assise/24801/



fermer
fermer
RSS Youtube