C'est dans l'air

25 avril 2014 – Journée mondiale contre le paludisme

23 avril 2014 - 11h30 | Par INSERM (Salle de presse) | Journée mondiale

Selon l’OMS, le paludisme chez les femmes enceintes (paludisme gestationnel) représente un problème de santé publique majeur, comportant des risques substantiels pour la mère, le fœtus puis le nouveau-né. Une pathologie associée au paludisme chez la mère et un faible poids de naissance du nouveau-né, facteur important dans la mortalité infantile, sont les principales conséquences d’une infection à Plasmodium falciparum.
Chaque année, plus de 100 millions de femmes enceintes sont menacées par le paludisme gestationnel qui provoque la mort de 80 000 à 200 000 enfants.

Actuellement, les seules stratégies de prévention disponibles pour la mère et le fœtus sont le traitement préventif intermittent (TPI) et l’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée (MID). Cependant ces stratégies se voient compromises par le développement d’une résistance du parasite aux TPI et d’une résistance des moustiques aux insecticides. 

Le défi des chercheurs réside alors dans le développement d’un vaccin spécifique qui serait administré aux jeunes filles avant leur première grossesse.

Le projet PRIMALVAC, lancé en 2011 et coordonné par Benoît Gamain (Directeur de recherche au sein de l’Unité Inserm 1134 « Biologie intégrée du globule rouge »), a pour objectif d’évaluer l’immunogénicité d’un candidat vaccin utilisant l’antigène var2CSA pour protéger les jeunes femmes avant leur première grossesse.

L’essai clinique de phase I est en cours de préparation et devrait démarrer en 2015. L’Inserm et le CIC Cochin-Pasteur, sous la direction d’Odile Launay, assureront la promotion et la coordination de l’essai clinique du projet.

Le principal objectif de cet essai de phase I est d’évaluer sur des sujets humains l’innocuité et la tolérance du vaccin ainsi que son aptitude à induire une réponse immunitaire permettant aux futures femmes enceintes d’être protégées contre le paludisme gestationnel.

Le projet PRIMALVAC est coordonné par EVI (European Vaccine Initiative) et a reçu un soutien financier du Ministère fédéral allemand de l’éducation et de la recherche (BMBF), de l’Inserm, de l’Institut National de Transfusion Sanguine ainsi que l’aide irlandaise versée à EVI.

Pour en savoir plus :

Benoit Gamain
Directeur de recherche au sein de l’Unité Inserm 1134 « Biologie intégrée du globule rouge »
benoit.gamain@inserm.fr
01 44 49 31 47

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm 25 avril 2014 – Journée mondiale contre le paludisme Lien : http://presse.inserm.fr/25-avril-2014-journee-mondiale-contre-le-paludisme/12354/



fermer
fermer
RSS Youtube