Communiqués et dossiers de presse

BioPrint : l’Inserm inaugure son deuxième accélérateur de recherche technologique (ART)

Communiqué | 12 oct. 2017 - 11h11 | Par INSERM (Salle de presse)
Institutionnel et évènementiel

Machine à imprimer 3D laser NOVALASE, technologie LIFT (Laser-Induced Forward Transfer). ©Inserm/François Guénet. Prise de vue : septembre 2017

La création d’accélérateurs de recherche technologique est une priorité du plan d’orientation stratégique de l’Inserm. Ce 12 octobre 2017, l’Inserm inaugure son deuxième ART consacré à la « Bioimpression 3D » à Bordeaux. Il s’agit de la seule unité technologique utilisant les trois principales technologies de l’impression biologique en 3D, à savoir : le laser, le jet d’encre, et la micro-extrusion. Au sein de l’ART se côtoieront chercheurs et ingénieurs, afin de transformer le plus rapidement possible les avancées de la recherche en innovation technologique.

Véritable pionnier, l’Inserm figure parmi les premiers instituts de recherche à s’être lancé dans la bioimpression 3D. Dès 2005, les chercheurs de l’Inserm impriment des cellules et de la matrice extra cellulaire grâce à des prototypes d’imprimantes laser. Des années plus tard, cette technologie suscite un engouement mondial, et l’Inserm continue sur sa lancée. L’ART BioPrint a pour objectif d’appliquer ses connaissances à différents domaines tels que l’ingénierie tissulaire, la cancérologie ou encore la pharmacologie, afin d’aboutir dans un futur proche à la création de tissus et d’organoïdes complexes.

L’ART BioPrint est hébergé au sein de l’unité mixte de recherche BioTis (Inserm/Université de Bordeaux). Elle comprendra d’ici 2 ans une équipe de 10 personnes, qui seront réparties entre un pôle de production de cellules, un pôle d’impression, et un pôle d’évaluation des produits bioimprimés.

A terme, l’ART BioPrint a pour ambition de développer une structure de formation et de biofabrication par impression 3D, qui puisse être à la disposition de l’ensemble des laboratoires Inserm. Ce nouveau modèle d’organisation représente une avancée technologique au service de la recherche fondamentale et de l’industrie pharmaceutique.

Pour cette journée inaugurale, une visite des locaux de l’ART sera proposée. Yves Levy, PDG de l’Inserm, sera accompagné de Manuel Tunon de Lara, Président de l’Université de Bordeaux et de Jean-Christophe Fricain, Directeur de l’ART.

Pour en savoir plus sur la bioimpression 3D :

http://presse.inserm.fr/bio-impression-laser-du-vivant-une-approche-innovante-a-bordeaux/13009/

Pour rappel, le 16 octobre 2016, l’Inserm a inauguré son premier ART « Ultrasons biomédicaux »

« Canal Détox »
A l’occasion de cette inauguration, l’Inserm lance sa nouvelle série « Canal Détox », dont le premier épisode est consacré à la bio impression 3D. Cette série de films courts vise à décoder l’actualité et à vérifier les informations qui circulent dans le domaine des sciences de la vie et de la santé. La nouvelle série de l’Inserm, dans l’esprit de la démarche d’evidence based medicine, tentera, grâce à ses chercheurs, de faire le point sur un certain nombre de questions régulièrement présentes dans les médias /médias sociaux en apportant les données les plus récentes, validées par des travaux scientifiques convergents, robustes et en nombre suffisants.

Le 1er épisode : Des organes imprimés en 3D…vraiment ? est à découvrir sur la chaine Youtube de l’Inserm.

POUR CITER CET ARTICLE :
Communiqué – Salle de Presse Inserm BioPrint : l’Inserm inaugure son deuxième accélérateur de recherche technologique (ART) Lien : http://presse.inserm.fr/bioprint-linserm-inaugure-son-deuxieme-accelerateur-de-recherche-technologique-art/29709/
fermer
fermer
RSS Youtube