C'est dans l'air

Chez les femmes, certaines migraines augmenteraient le risque cardiovasculaire

16 janv. 2013 - 12h04 | Par INSERM (Salle de presse)

©Fotolia

D’après une étude qui sera présentée dans le détail au prochain congrès de l’American Academy of Neurology, les femmes souffrant d’une certaine forme de migraine, associée à des troubles visuels, auraient un risque trois fois plus élevé que les autres de développer une maladie cardio-vasculaire.

L’auteur principal de cette étude, Tobias Kurth explique:  « Après l’hypertension artérielle, la migraine dite avec aura ( c’est à dire précédée ou accompagnée notamment d’éblouissement ou de fourmillement dans le visage ou les mains), représente le deuxième plus grand risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral, avant le diabète, le tabagisme et l’obésité. »

Les résultats de cette étude menée pendant 15 ans aux Etats-Unis montrent que sur 27 860 femmes, dont 1 435 souffraient de ce type de migraine, 1030 crises cardiaques, accidents cérébro-vasculaire et décès ont été recensé. Cependant, le nombre de femmes ayant une migraine avec aura, victime d’une crise cardiaque ou d’une attaque cérébrale reste relativement faible.

Arrêter de fumer, contrôler sa tension artérielle et son poids ou encore pratiquer une activité physique régulière peuvent réduire ce risque.

Communiqué de presse : Migraine with Aura May Lead to Heart Attack, Blood Clots for Women – American Academy of Neurology

Vous pouvez télécharger le dossier « Migraine » paru dans le numéro 5 de Science et Santé (nov – déc 2011)

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm Chez les femmes, certaines migraines augmenteraient le risque cardiovasculaire Lien : http://presse.inserm.fr/chez-les-femmes-certaines-migraines-augmenteraient-le-risque-cardiovasculaire/6155/



fermer
fermer
RSS Youtube