Communiqués et dossiers de presse

Diabète de type 1: autorégénérer ses cellules productrices d’insuline ?

Communiqué | 27 juin 2013 - 18h01 | Par INSERM (Salle de presse)
Physiopathologie, métabolisme, nutrition

Patrick Collombat, directeur de recherche Inserm et son équipe Avenir de l’Institut de Biologie Valrose à Nice, publient de nouveaux résultats sur le diabète de type 1. Les chercheurs montrent chez la souris que le pancréas contient des cellules capables de se transformer en cellules β productrices d’insuline et ceci à tout âge. Ils révèlent également que toutes les cellules β du pancréas peuvent être régénérées plusieurs fois et que le diabète des souris, induit chimiquement, peut ainsi être « soigné » de façon répétée. L’enjeu pour les chercheurs est désormais de montrer que ces processus sont applicables chez l’Homme.

Ces travaux sont publiés en ligne dans la revue Developmental Cell datée du 27 juin 2013

Le diabète de type 1, caractérisé par la perte sélective des cellules β pancréatiques produisant l’insuline, est une maladie touchant plus de 30 millions de personnes dans le monde. Malgré les thérapies actuelles, les patients diabétiques de type 1 présentent une espérance de vie réduite de 5 à 8 ans. C’est dans ce contexte que l’équipe Avenir « Génétique du diabète » travaille au développement de nouvelles approches visant à régénérer ces cellules.

Les chercheurs de l’Institut de Biologie Valrose (Inserm/Université Nice Sophia Antipolis) étaient parvenus en 2009 à transformer des cellules α productrices de glucagon en cellules β chez de jeunes souris. Aujourd’hui, grâce à l’utilisation de souris transgéniques, ils révèlent les mécanismes aboutissant à ce changement d’identité cellulaire. Ce sont précisément des cellules de canaux pancréatiques qui peuvent être mobilisées et littéralement transformées en cellules α puis β, et ceci à tout âge. Cette reconversion est obtenue par l’activation forcée du gène Pax 4 dans les cellules α du pancréas. La cascade d’événements qui en découle entraine la fabrication de cellules β toutes neuves, permise grâce au réveil de gènes du développement. Tout au long de ce processus, les cellules α sont régénérées et adoptent progressivement le profil des cellules β. Le pancréas dispose donc d’une source quasi inépuisable de cellules pouvant remplacer les cellules β.

La régénération de cellules β dans le pancréas

Pancreas

© Patrick Collombat / Inserm


A gauche : pancréas de souris contrôle (non diabétique)
A droite : pancréas de souris transgéniques démontrant une régénération massive des cellules β produisant de l’insuline (en rose) après induction chimique d’un diabète .

En créant artificiellement un diabète de type 1 chez les souris,

« nous avons également démontré que toutes les cellules β pancréatiques peuvent être régénérées au moins trois fois par ce mécanisme. Le diabète, ainsi induit chez la souris, peut être littéralement « soigné » de multiples fois grâce au nouveau stock de cellules β productrices d’insuline fonctionnelles »

explique Patrick Collombat, directeur de recherche Inserm et principal auteur de l’étude.

Ces résultats prometteurs obtenus chez la souris suggèrent que le pancréas contient des cellules pouvant régénérer plusieurs fois les cellules β perdues chez les diabétiques de type 1.

« Nous travaillons désormais sur la possibilité d’induire cette régénération à l’aide de molécules pharmacologiques. A partir de ces nouvelles données, nous allons nous attacher dans les années à venir, à déterminer si ces processus peuvent aussi être appliqués chez l’homme, un véritable défi pour proposer de meilleurs traitements du diabète de type 1. »  conclut-il.

POUR CITER CET ARTICLE :
Communiqué – Salle de Presse Inserm Diabète de type 1: autorégénérer ses cellules productrices d’insuline ? Lien : http://presse.inserm.fr/diabete-de-type-1-autoregenerer-ses-cellules-productrices-dinsuline/8586/
Contacts médias
Contact Chercheur

Patrick Collombat

Directeur de recherche Inserm
Responsable de l’équipe AVENIR : Génétique du diabète Unité 1091 – Institut de Biologie Valrose (Inserm/Université  Nice Sophia Antipolis)
Patrick.collombat@inserm.fr
04 92 07 64 16

Contact Presse

Juliette Hardy
presse@inserm.fr

Voir les sources

Developmental Cell,  27 juin 2013

Adult duct-lining cells can reprogram into β-like cells able to counter repeated cycles of toxin-induced Diabetes
Keith Al-Hasani1,2,3,4,#, Anja Pfeifer1,2,3,#, Monica Courtney1,2,,3,#, Nouha Ben-Othman1,2,3,#, Elisabet Gjernes1,2,3, Andhira Vieira1,2,3, Noémie Druelle1,2,3, Fabio Avolio1,2,3, Philippe Ravassard5, Gunter Leuckx6, Sandra Lacas-Gervais7, Damien Ambrosetti8, Emmanuel Benizri9, Jacob Hecksher-Sorensen10, Pierre Gounon7, Jorge Ferrer11, Gerard Gradwohl12, Harry Heimberg6, Ahmed Mansouri3,13,14,*, and Patrick Collombat1,2,3,15,*

1 Université de Nice-Sophia Antipolis, FR-06108 Nice, France
2 Inserm U1091, IBV, Diabetes Genetics Team, FR-06108 Nice, France
3 JDRF, 26 Broadway, NY-10004, USA
4 Present address: Epigenetics in Human Health and Disease Laboratory, Baker IDI Heart and Diabetes Institute, The Alfred Medical Research and Education Precinct, Melbourne, Victoria, 3004, Australia.
5 Biotechnology and Biotherapy Laboratory, Centre de Recherche de l’Institut du Cerveau et de la Moelle, CNRS UMR 7225; INSERM UMRS 975; University Pierre et Marie Curie, Hôpital Pitié  Salpétrière, FR-75013 Paris, France
6 Diabetes Research Center, Vrije Universiteit Brussel, Laarbeeklaan 103, B-1090 Brussel, Belgium
7 Centre Commun de Microscopie, Université de Nice-Sophia Antipolis, FR-06108 Nice, France
8 Laboratoire central d’Anatomie Pathologique, CHU de Nice, FR-06100 Nice, France
9 Chirurgie Générale et Cancérologie Digestive, CHU de Nice, FR-06100 Nice, France
10 Hagedorn Research Institute, Department of Developmental Biology, Niels Steensensvej 6, DK-2820 Gentofte, Denmark
11 Endocrinology, Hospital Clinic de Barcelona, SP-08036 Barcelona, Spain
12 Inserm U964/CNRS UMR 7104/University of Strasbourg, FR-67404 Illkirch, France
13 Max-Planck Institute for Biophysical Chemistry, Department of Molecular Cell 3iology, Am Fassberg, D-37077 Göttingen, Germany
14 Department of Clinical Neurophysiology, University of Göttingen, Robert-Koch Strasse 40, D-37075 Göttingen, Germany
15 Genome and Stem Cell Center, GENKOK, Erciyes University, 38039, Kayseri,Turkey
# Authors contributed equally to this work

fermer
fermer
RSS Youtube