Press releases

(Français) L’Inserm et la Fondation Bettencourt Schueller renforcent leur partenariat pour développer la formation des médecins­‐chercheurs de demain

Press release | 14 Sep 2016 - 18h25 | By INSERM PRESS OFFICE
Institutional and special event

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Caucasian male scientist holding pen and clipboard looking throu

(c) Fotolia

La Fondation Bettencourt Schueller et l’Inserm réaffirment leur engagement mutuel pour la recherche scientifique de haut niveau en renouvelant la convention de l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt. Le soutien financier apporté par la Fondation permet chaque année à une vingtaine d’étudiants en médecine ou pharmacie de mener à bien leur double formation médecine-sciences, formation au soin et à la recherche.

 

Selon Olivier Brault, directeur général de la Fondation Bettencourt Schueller, « l’association de la science et de la médecine nécessite beaucoup de volonté et une grande détermination de la part des étudiants. L’originalité de l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt est d’offrir aux étudiants l’ensemble des conditions pour aborder cet engagement en toute sérénité : un cadre stimulant, une aide financière et un soutien moral grâce à un important réseau de personnes poursuivant les mêmes ambitions, un accompagnement personnalisé à chaque étape du parcours des étudiants ».

« Le bilan des douze années de l’École est très positif. Il démontre l’excellence de l’enseignement dispensé et des formations acquises dans des laboratoires de renom ainsi que la qualité des étudiants engagés dans le double cursus. En motivant très tôt des étudiants de médecine et de pharmacie pour l’activité de recherche, nous préparons les progrès futurs dans le domaine des sciences de la vie et de la santé. A ce titre, le partenariat avec la Fondation Bettencourt Schueller est essentiel depuis l’origine. » déclare Yves Levy président directeur général de l’Inserm.


Cette année, la rentrée de l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt a été marquée par deux actualités :

  • la nomination de deux nouveaux co-directeurs de l’Ecole, les Professeurs Eric Clauser et Boris Barbour, qui ont pris leurs fonctions le 1er septembre 2016 et succèdent aux précédents co-directeurs, les Professeurs Jean-Claude Chottard et Philippe Ascher,
  • le renouvellement de la convention entre la Fondation Bettencourt Schueller et l’Inserm, couvrant jusqu’en 2034 le soutien aux dix prochaines promotions d’étudiants, la création du réseau des filières de formation médecine/sciences en France et le lancement d’une possibilité de poursuivre leur activité de recherche au début de leur carrière hospitalo-universitaire pour les doubles diplômés de l’Ecole.

Les journées scientifiques qui se sont déroulées du 9 au 11 septembre 2016 au Centre international d’études pédagogiques de Sèvres constituent le rendez-vous annuel des étudiants pour présenter l’avancement des travaux de recherche qu’ils conduisent dans le cadre de leur stage (master 2, thèse ou post-doc). Les journées scientifiques de l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt 2016 ont également offert une opportunité à ses 241 étudiants de rencontrer les deux nouveaux co-directeurs de l’École et d’assister à la signature du renouvellement de la convention.

Une association nécessaire entre la science et la médecine

L’arrivée des thérapies issues d’organismes vivants est en train de bouleverser la prise en charge de différentes pathologies, tout en exigeant une compréhension rigoureuse des mécanismes physiopathologiques des maladies qu’elles traitent. Il est aujourd’hui nécessaire d’avoir une connaissance approfondie des pathologies et plus généralement de la science, pour bien comprendre ces médicaments et en découvrir de nouveaux, capables à leur tour de répondre aux besoins médicaux non satisfaits. La Fondation Bettencourt Schueller fait partie des toutes premières organisations à avoir reconnu et encouragé cette double compétence pour une recherche biomédicale performante.

Inaugurée en 2003, l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt forme des médecins et pharmaciens-chercheurs et favorise les interfaces et le continuum entre une recherche biologique fondamentale et une recherche clinique et thérapeutique. L’objectif de ce double cursus médecine/pharmacie-sciences est de permettre à de futurs médecins et pharmaciens d’engager une activité de recherche autonome en relation avec leur pratique clinique. L’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt permet aux meilleurs étudiants en médecine ou pharmacie de recevoir une formation précoce à la recherche, par l’expérience du laboratoire, avant d’être exposés au contact régulier avec les patients et l’univers de la médecine. La Fondation Bettencourt Schueller finance des gratifications de stages, les activités scientifiques ou de recherche des étudiants et les contrats de travail post-doctoraux. Ce soutien s’inscrit dans les actions du mécénat scientifique de la Fondation qui visent à lier indissociablement recherche et formation pour accélérer le processus d’innovation et le progrès médical. Le programme exigeant de cette école contribue ainsi à faciliter le transfert des découvertes, destinées à améliorer la santé humaine, de la paillasse de laboratoire vers le lit du patient. Les autres avantages de ce programme incluent :

  • une amélioration de l’image des étudiants en médecine et des médecins pratiquants qui s’investissent dans la recherche fondamentale,
  • une augmentation du nombre de médecins qui poursuivront une carrière hospitalo- universitaire, voie professionnelle de prédilection pour la plupart des étudiants de l’Ecole.

 

Le cursus de l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt

Pour accéder à la formation proposée par l’Ecole de l’Inserm Liliane Bettencourt, les étudiants ayant validé leur première année d’études de médecine, de pharmacie ou d’odontologie et témoigné de leur intérêt pour les sciences ont la possibilité de postuler au concours d’admission. Grâce au programme proposé par l’Ecole, les candidats sélectionnés par le conseil scientifique et pédagogique peuvent démarrer leur double formation en médecine et en sciences dès la deuxième année de leurs études post-bac.

Cette formation comprend les étapes suivantes :

une formation théorique à suivre au cours de la 1ère année d’admission dans l’École qui inclut des échanges avec les enseignants et chercheurs de renommée internationale,
deux stages de trois mois en laboratoire de recherche pour lesquels les étudiants doivent produire des rapports de travail,
la préparation d’un master 2 en recherche dès la 3ème année d’étude au sein de l’École. Cette étape nécessite la validation des six mois de stage en laboratoire de recherche ainsi que d’une année d’interruption du cursus médical,
la préparation d’une thèse de sciences qui peut être réalisée avant la formation clinique ou au cours de l’internat.

Cette formation, étalée sur 14 années, permet de resserrer les liens entre la recherche fondamentale et les applications médicales destinées à améliorer la qualité de vie des malades, voire de guérir des patients. Le niveau attendu des étudiants est particulièrement élevé dans la mesure où il s’agit d’une formation d’excellence. L’objectif final est de permettre aux candidats qui répondent aux exigences du programme de mener des carrières de haut niveau visant à faire progresser la science au bénéfice du vivant tout en permettant à la recherche française de rester à la pointe des découvertes qui transformeront nos vies.

 

LA FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER

« Donner des ailes au talent », c’est le moyen choisi par la Fondation Bettencourt Schueller depuis près de trente ans pour contribuer à la réussite et au rayonnement de la France.

Créée par une famille, confiante dans l’homme et ses capacités, attachée à l’initiative, à la créativité, à la qualité et à l’ouverture, la Fondation est portée par des convictions qui définissent son esprit et ses façons de travailler, pour le bien commun, sans but lucratif et dans un objectif de responsabilité sociale.

Son action se déploie dans trois principaux domaines d’engagement :

les sciences de la vie (recherche, formations scientifiques, diffusion de la culture scientifique),
les arts (métiers d’art, chant choral, documentaires),
et la promotion d’une société inclusive (autonomie de la personne, lien social, structuration du secteur).

Pour accomplir ses missions, la Fondation décerne des prix et soutient des projets par des dons et un accompagnement très personnalisé. Depuis sa création à la fin des années 1980, elle a soutenu 450 lauréats et 1 500 projets portés par diverses équipes, associations, établissements, organisations.

 

LES PRIX SCIENTIFIQUES DE LA FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER

Engagés auprès des talents qui font avancer la recherche scientifique dans les sciences de la vie, la Fondation Bettencourt Schueller remet, chaque année à 20 chercheurs d’exception, 4 prix scientifiques :

le Prix Liliane Bettencourt pour les sciences du vivant (un chercheur de moins de 45 ans – 300 000 €)
le Prix Coups d’élan pour la recherche française (quatre laboratoires chaque année – 1 M€ soit 250 000 €/lauréat)
la dotation du Programme ATIP-Avenir en partenariat avec l’Inserm et le CNRS (un chercheur – 300 000 €)
le Prix pour les jeunes chercheurs (financement d’un séjour postdoctoral à l’étranger pour 14 jeunes docteurs en sciences ou en médecine – 350 000 € soit 25 000€/lauréat)

Ces prix scientifiques ouvrent des opportunités pour une expérience précoce de la recherche, une confrontation directe des chercheurs à la finalité de leurs recherches et des rencontres scientifiques interdisciplinaires. Ces dernières représentent toutes des conditions qui, pour la Fondation, permettent à la recherche biomédicale de se dépasser et franchir de nouveaux horizons. A cela s’ajoute la passion, la créativité, le travail et la prise de risque appliquée à la santé humaine des hommes et des femmes qui soumettent leurs projets et auxquels la Fondation est également sensible.

Ce sont ainsi 371 prix scientifiques qui ont été attribués à des chercheurs depuis 1990. Leur but ultime est de faire reculer la maladie et améliorer la santé.

L’INSERM

Créé en 1964, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. L’Inserm est le seul organisme public français dédié à la recherche biologique, médicale et à la santé humaine avec près de 15000 chercheurs, ingénieurs, techniciens, hospitalo-universitaires, post-doctorants et quelque 300 laboratoires. Ses chercheurs ont pour vocation l’étude de toutes les maladies, des plus fréquentes aux plus rares.

L’Inserm est membre fondateur d’Aviesan*, l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé créée en 2009.

* Autres membres fondateurs d’Aviesan : CEA, CNRS, CHRU, CPU, INRA, INRIA, Inserm, Institut Pasteur, IRD

TO CITE THIS POST :
Press release – Inserm press room (Français) L’Inserm et la Fondation Bettencourt Schueller renforcent leur partenariat pour développer la formation des médecins­‐chercheurs de demain Link : http://presse.inserm.fr/en/francais-linserm-et-la-fondation-bettencourt-schueller-renforcent-leur-partenariat-pour-developper-la-formation-des-medecins%c2%ad%e2%80%90chercheurs-de-demain/25070/
fermer
fermer
RSS Youtube