Press review

08 January 2016

12h26 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Grâce au hasard, la mortalité des malades d’Ebola a diminué de 30%

Le Figaro explique qu’« un antipaludéen utilisé parce qu’un autre était en rupture de stock a permis de diminuer la mortalité [pour les malades d’Ebola] de 30% ». Selon le journal, l’équipe d’Etienne Gignoux, membre de l’unité de recherche de Médecins sans frontières Epicentre, dont les travaux sont publiés dans le New England Journal of Medicine, a constaté qu’« un peu plus de 64% des patients ayant reçu l’association habituelle artéméther et luméfantrine [Coartem] sont décédés, contre 50,7% des patients ayant reçu le médicament contenant de l’amodiaquine [Asaq] ». Le journal souligne que « d’autres études devront confirmer et expliquer le phénomène observé durant les douze jours de pénuries de Coartem à Foya » (Liberia).

Le Figaro, 08/01

Développement de la médecine génomique en France

Legeneraliste.fr souligne que « la France se lance dans le développement à grande échelle de la médecine de précision ou médecine génomique avec l’élaboration d’un plan pluriannuel réalisé sous la houlette de l’Inserm ». Le Pr Yves Lévy, Président-directeur général de l’Inserm, qui a présenté les grands axes de sa réflexion, lors d’un colloque organisé par Génopole et Amgen, a indiqué : « La France ne doit pas prendre de retard dans l’accès à cette médecine du futur (…) ».

Legeneraliste.fr, 08/01

En Bref

Le Parisien consacre un article à l’implant sous-rétinien, Alpha IMS, développé une société allemande. Cet implant a permis de redonner la vue à une patiente anglaise atteinte de la rétinite pigmentaire, première patiente en dehors de l’Allemagne à avoir bénéficié de cette technologie. La société espère opérer prochainement un premier patient français, notamment grâce à un appel à projets mené par l’association SOS Rétinite.

Le Parisien, 08/01

Deux études américaines publiées dans la revue Cell précisent le rôle d’une protéine, FGF21, qui régule l’envie de sucre, souligne Le Parisien Magazine. Le quotidien explique que « produite par le foie, elle pénètre dans le système sanguin pour envoyer un signal au cerveau, supprimant la préférence pour les aliments sucrés, et même l’alcool ». Testée avec succès sur des rongeurs, elle pourrait être utilisée pour traiter l’obésité et l’alcoolisme, ajoute le journal.

Le Parisien Magazine, 08/01

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube