Press review

01 September 2017

12h32 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Agnès Buzyn rend obligatoire onze vaccins à partir du 1er janvier 2018

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé hier sur CNews qu’à partir du 1er janvier 2018, huit nouveaux vaccins – en plus des 3 déjà obligatoires – devront être inscrits dans le carnet de santé des enfants de moins de 2 ans. Ces huit vaccins, jusque-là seulement « recommandés », concernent : la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la bactérie Haemophilus influenza, pneumocoque, méningocoque C. Actuellement, seuls 70% des enfants sont déjà vaccinés contre ces onze maladies, constate Le Figaro.

Le Figaro, Libération, Le Parisien, 01/09

Feu vert aux Etats-Unis du premier traitement par thérapie génique

Le Figaro rend compte de l’approbation aux Etats-Unis du premier traitement par thérapie génique, qui permettra à des enfants ou des jeunes adultes atteints d’une leucémie en rechute de bénéficier de ce traitement personnalisé. Il s’agit d’une nouvelle thérapie à base de « cellules CAR-T », soit les propres cellules génétiquement reprogrammées du patient. En revanche, l’activation et la prolifération des cellules immunitaires génétiquement modifiées entraînent une production en trop grande quantité de cytokines : on parle alors de « choc cytokinique ». Pour remédier aux effets néfastes de ce choc, la Food and Drug Administration (FDA) a donc également étendu l’autorisation de mise sur le marché de l’Actemra (tocilizumab), un anticorps monoclonal du laboratoire Genentech (groupe Roche).

Le Figaro, 01/09

En Bref

Marianne publie une enquête sur le Lariam, un antipaludique provoquant d’inquiétants effets secondaires (cauchemars, hallucinations, idées noires, confusion mentale…). Remington Nevin, un expert américain sur les effets secondaires des antipaludiques, souligne que « les lésions cérébrales dues à la méfloquine (…) affectent durablement voire définitivement la personnalité, les émotions et la manière dont les victimes perçoivent le monde ».

Marianne, 01/09

Jean-Philippe Lachaux, directeur de recherche au sein de l’Unité Inserm Dynamique cérébrale et Cognition à Lyon, auteur des livres « Le Cerveau attentif », « Le Cerveau funambule » et « Les Petites Bulles de l’attention », était l’invité de l’émission « Autour de la question » sur RFI. Il a tenté de répondre à la question : « Comment se concentrer dans un monde de distractions ? »

RFI, 30/08

20 Minutes Grand Paris souligne qu’« à l’avenir, un fond de l’œil permettra peut-être de détecter la maladie d’Alzheimer ». Le journal explique que « de récentes études montrent que les plaques amyloïdes – lésions typiques des cerveaux atteints – se retrouvaient d’abord dans la rétine ». Selon Harald Hampel, chercheur à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière à Paris, « un fond de l’œil permettrait une détection précoce, avant même que les premiers symptômes n’apparaissent ».

20 Minutes Grand Paris, 01/09

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube