Press review

04 September 2015

13h01 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Découverte d’un mécanisme impliqué dans « l’effet cocktail » des perturbateurs endocriniens

Une étude menée par des chercheurs de l’Inserm et du CNRS révèle qu’« il existe quelque 150 000 composés dont l’action combinée pourrait avoir des effets inattendus sur la santé, dont les polluants environnementaux, mais aussi des médicaments ou certaines substances provenant de notre alimentation », explique l’AFP. William Bourguet, chercheur Inserm, qui a piloté l’étude souligne : « Deux substances, isolément, peuvent être inoffensives mais devenir toxiques une fois mélangées ». Selon lui, « cet effet [cocktail] est observé depuis longtemps, mais les mécanismes, c’est-à-dire ce qui se produit au niveau de la cellule, n’étaient jusqu’à présent pas connus ». Et d’ajouter : « Nous avons mis au point un test simple et bon marché qui va nous permettre de tester d’autres gammes de molécules ».

Retrouver le communiqué « Les dessous de « l’effet cocktail » des perturbateurs endocriniens révélés » sur la salle de presse de l’Inserm

AFP, 03/09, Le Monde, 04/09

Un robot humanoïde pourrait former les équipages à bord de l’ISS

L’AFP rend compte du développement d’« « une mémoire autobiographique » pour le robot français Nao, qui lui permet de transmettre des connaissances à des humains après les avoir lui-même apprises auprès d’autres hommes ». Développé par la société Aldebaran Robotics, Nao est ainsi amélioré grâce à une équipe de l’Institut cellule souche et cerveau (Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1). Ce robot humanoïde « pourrait jouer les professeurs de technologie pour expliquer à l’équipage [de la Station spatiale internationale (ISS)] comment s’y prendre » pour effectuer une réparation. Selon le CNRS « le robot, membre permanent de la station, serait le trait d’union pour le partage des connaissances entre les différents équipages » généralement renouvelés tous les six mois.

Retrouver le communiqué « Un robot humanoïde capable de transmettre des connaissances entre les équipages de stations spatiales » sur la salle de presse de l’Inserm

AFP, 03/09

En Bref

France Inter a indiqué que, selon une étude britannique, les enfants nés prématurés ont des difficultés avec les chiffres. Olivier Baud, spécialiste en pédiatrie néonatale à l’Hopital, Robert Debré et chercheur à l’Inserm explique que cette découverte  permettrait d’ajuster « le soutien pendant la petite enfance et pendant la scolarité de ces enfants dans ce domaine des mathématiques assez crucial pour obtenir un niveau de vie satisfaisant dans nos sociétés »

France Inter, 04/09

Le troisième patient, implanté d’un cœur artificiel Carmat « a pu rejoindre son domicile dans de bonnes conditions », rapporte Le Parisien. Selon Alain Carpentier, à l’origine du projet, la source de la défaillance électronique qui avait causé le décès des deux premiers patients « a été identifiée et corrigée » depuis.

Le Parisien, 04/09


La Tribune indique que le 1er Forum Santé Innovation Toulouse 2015 aura lieu le 25 septembre prochain. Médecins, chercheurs, industriels et élus pourront durant une matinée échanger et débattre sur les « questions de recherche en matière de cancer et les dernières innovations en santé », souligne le quotidien.

La Tribune, 04/09

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube