Press review

31 March 2017

12h02 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Pétition de 146 scientifiques contre la Fondation Jérôme-Lejeune

Dans un texte publié dans Le Monde, 146 médecins et chercheurs dans le domaine des sciences de la vie dénoncent les procédures judiciaires de la Fondation Jérôme-Lejeune lancées contre des autorisations de recherche sur l’embryon, et demandent une reconsidération de la reconnaissance d’utilité publique de la fondation, attribuée lors de sa création en 1996. Le journal souligne qu’« à ce jour, 40 recours ont été déposés contre des autorisations délivrées par l’Agence de la biomédecine, soit contre la quasi-totalité des projets dans ce domaine ». Selon Pierre Jouannet, l’un des initiateurs du texte, pionnier de la Procréation médicalement assistée (PMA), et membre du comité d’éthique de l’Inserm, « c’est un handicap majeur pour la recherche française. Certains chercheurs renoncent à déposer des projets et vont à l’étranger ».

Le Monde, Le Figaro, La Croix, 31/03

En Bref

Sciences et Avenir publie un article intitulé « Attaquer le cancer par la voie métabolique ». Le mensuel explique que « longtemps privilégiée, la piste génétique n’est plus la seule à expliquer l’apparition du cancer. Des chercheurs ciblent désormais les dysfonctionnements énergétiques de la cellule ». Rodrigue Rossignol, directeur de recherche à l’Inserm, souligne : « Des études ont notamment été menées chez des patients atteints de cancer du poumon à qui on a donné du glucose. L’ablation de la tumeur a montré que le glucose a été dégradé par des mitochondries fonctionnelles ».

Sciences et Avenir, 01/04

Alexandra Henrion-Caude, Catherine Bourgain, chercheuses à l’Inserm, et Alain Privat, ancien chercheur Inserm, publient une tribune dans Le Figaro intitulée « Demain, des humains génétiquement modifiés ? ». Ils expliquent que « si de très nombreuses équipes travaillent à améliorer l’outil Crispr-Cas9, il est loin d’être arrivé à maturité». Ils estiment qu’« il est de notre responsabilité commune d’éviter que le désir de connaître la nature du vivant et d’en dévoiler ses secrets ne se transforme en volonté de créer des variétés humaines sélectionnées ».

Le Figaro, 31/03

 

 

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube