Press review

04 December 2015

11h15 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

L’AFM-Téléthon bientôt à la tête d’un grand centre européen sur les thérapies géniques

Tandis que le Téléthon se déroule ce week-end, l’Association française des myopathies (AFM) va être à la tête d’un grand centre européen sur les thérapies géniques, souligne Libération. Laurence Tiennot-Herment, sa présidente, explique : « (…) Nous avons toujours dit que nous irions jusqu’au médicament. Nous passons aujourd’hui de la recherche fondamentale à l’industrialisation ». Une usine sera construite, l’année prochaine, sur le site du Genopole d’Evry (Essonne), pour être opérationnelle en 2019. Laurence Tiennot-Herment souligne que l’ensemble constituera « le plus grand centre européen de développement et de production de thérapies géniques et cellulaires ». Et d’ajouter : « Cette décision s’impose à nous. Car, depuis quelques années, nous assistons à une véritable explosion du nombre de projets d’essais ».

Libération, 04/12

En Bref

La société CellProthera va tester, à partir de janvier, sa thérapie cellulaire de régénération cardiaque auprès de 44 patients atteints d’infarctus du myocarde sévère. La start-up alsacienne a obtenu le feu vert de la France et de la Grande-Bretagne, où auront lieu les essais cliniques de phases I-IIb. Sa technique pour régénérer le muscle cardiaque consiste à injecter au patient un greffon cellulaire autologue. Les Echos, 04/12

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé hier un plan sur trois ans de 190 millions d’euros afin de développer l’accès aux soins palliatifs, rapporte Le Monde. Ce dispositif « s’inscrit en complément de la future loi Claeys-Leonetti instaurant un droit à bénéficier sous certaines conditions d’une sédation profonde et continue jusqu’au décès ». Le Monde, 04/12

Le magazine « 60 Millions de consommateurs » a révélé hier dans une étude, réalisée conjointement avec un pharmacologue et une pharmacienne, que 28 médicaments parmi les 61 produits les plus vendus sans ordonnance étaient à proscrire, car pouvant être dangereux, souligne Le Parisien. Parmi eux : les médicaments pour le rhume qui associent le paracétamol ou l’ibuprofène avec la pseudoéphédrine. Ce type de produit augmenterait les risques d’accident cardiovasculaire ou neurologique. Le Parisien, 04/12

 

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube