Press review

03 October 2016

13h02 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Le virus Zika reste présent dans les spermatozoïdes

L’ensemble des médias rend compte des travaux de chercheurs de l’Inserm, du CNRS, de l’Université Toulouse-III et du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse, qui confirment la longue persistance du virus Zika dans le sperme et révèlent que « le virus Zika se niche aussi dans les spermatozoïdes ». Les chercheurs affirment avoir détecté le virus dans le sang, les urines et le sperme d’un homme de 32 ans de retour de Guyane française. Ils ont constaté que « passé le 37e jour, le virus n’était plus présent que dans le sperme où il a persisté jusqu’à plus de 130 jours », rapporte le quotidien. Le virus, qui pénètre à l’intérieur des spermatozoïdes, reste dans le liquide séminal pendant un temps variable d’un homme à l’autre et jusqu’à six mois.

Lire le communiqué « Le virus Zika retrouvé à l’intérieur des spermatozoïdes ».

Topsante.com, Sciencesetavenir.fr, Francesoir.fr, Legeneraliste.fr, 30/09, Vsd.fr, 01/10, Lexpress.fr, 02/10, Les Echos, 03/10

Mieux identifier les cancers d’origine professionnelle

Le Figaro explique que, selon l’enquête Sumer 2010, « 10% des salariés, soit 2,2 millions, sont exposés à au moins un cancérogène ». Cette exposition professionnelle aux cancérigènes varie selon la qualification (47% d’ouvriers exposés pour 13% d’employés) et selon la taille de l’entreprise. Le journal indique que « mal identifiés, [ces cancers] sont encore trop souvent traités avec retard et sous-indemnisés ». Les agriculteurs sont également concernés, comme le souligne l’étude Agrican, coordonnée par Pierre Lebailly, Unité Inserm 1086 « Cancers et préventions »: « Semblent surtout en excès chez les agriculteurs les lymphomes, les cancers hématologiques, les cancers de la prostate, le mélanome et peut-être ceux de la vessie ».

Le Figaro, 03/10

En Bref

Sciences et Avenir note la tenue, le 13 octobre, à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris et en duplex avec le Pavillon des sciences de Montbéliard, d’une conférence citoyenne intitulée « Vaccins : pourquoi font-ils peur ? », proposée par l’Inserm et Universcience à l’occasion de la concertation citoyenne sur la vaccination.

Retrouvez toutes les informations sur cette conférence du cycle « Santé en questions ».

Sciences et Avenir, 01/10

Une équipe de chercheurs américains a mis au point, chez le rat et le primate, « un os synthétique composé d’un biomatériau, à la fois malléable et résistant, fabriqué avec une imprimante 3D », rapporte Le Figaro. Selon l’étude publiée dans la revue Science Translational Medicine, cet os synthétique « s’est montré capable de stimuler la régénérescence osseuse naturelle chez des animaux de laboratoire », ajoute le quotidien.

Le Figaro, 03/10

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube