Press review

07 November 2016

13h08 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Alzheimer : des anticorps chez les lamas capables de repérer les lésions cérébrales

Topsante.com rend compte de la mise au point, par des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Inserm, du CNRS, du CEA, des universités Pierre et Marie Curie, et Paris-Descartes et de Roche, de deux types d’anticorps capables de détecter les plaques amyloïdes et les enchevêtrements neurofibrillaires caractéristiques de la maladie d’Alzheimer. « Ces deux sortes d’anticorps ont été conçus après l’observation de ceux présents chez les lamas ». Testés in vitro sur des tissus cérébraux de patients atteints de la maladie d’Alzheimer et ensuite sur des souris, ces nouveaux anticorps, une fois injectés par voie intraveineuse, franchissent la barrière hémato-encéphalique pour identifier spécifiquement les plaques amyloïdes et les enchevêtrements neurofibrillaires. Ces travaux ont été publiés dans le Journal of Controlled Release.

Topsante.com, 04/11

Addiction : la France, premier pays à diplômer ses anciens patients

Le Figaro explique qu’« une dizaine de personnes sorties de la dépendance viennent de recevoir le premier diplôme universitaire validant leur statut de « patient-expert » » à l’université Paris Sud. Cette formation de « reconnaissance des compétences du patient expert dans les addictions », a été créée à l’initiative du Fonds Actions Addictions. Le quotidien ajoute que l’« idée de créer un diplôme universitaire pour des malades chroniques investis auprès de leurs pairs, afin d’élargir et valider leurs compétences dans l’accompagnement et la représentation des malades notamment, est une innovation française lancée en 2009 au sein de l’université Pierre-et-Marie-Curie à Paris ». Au total, 123 patients-experts, souffrant de diverses pathologies chroniques (cancer, VIH, diabète, sclérose en plaques), sont déjà sortis diplômés de cette filière.

Le Figaro, 07/11

En Bref

Anne-Marie Cassard, chargée de recherche à l’Unité Inserm 996 « Inflammation, Chimiokines et Immunopathologie », explique, dans Le Figaro, « comment améliorer notre santé grâce aux bactéries ». Elle souligne : « Dans notre laboratoire à l’Inserm, nous nous intéressons particulièrement aux maladies chroniques du foie liées à l’alimentation (obésité et alcool) ». Et d’ajouter : « Nos études visent à identifier les bactéries du microbiote intestinal qui permettent de limiter la progression des maladies hépatiques ».

Le Figaro, 07/11

Géraldine Rauchs, chargée de recherche à l’Unité Inserm 1077 « Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine », se penche quant à elle, dans Le Figaro, sur « comment le sommeil intervient dans la mémorisation ». Elle souligne : « Mes projets de recherche, axés sur le lien entre sommeil et mémoire, ont exploré le rôle du sommeil dans ce processus de tri des souvenirs ».

Le Figaro, 07/11

Les Echos expliquent, concernant les pesticides, que « la France doit se mettre en conformité avec des règlements européens avant le 6 janvier 2017 ». Le nouvel « arrêté – qui étend les Zones non traitées (ZNT) – fait perdre 4 millions d’hectares de terres cultivées », souligne le quotidien. Les associations de protection de l’environnement estiment qu’un durcissement se justifie car « les pesticides sont à l’origine de deux grandes maladies : les lymphomes et la maladie de Parkinson », indique François Deleume, de Générations futures, qui s’appuie sur des études de l’Inserm publiées en 2013.

Les Echos, 07/11

Selon une étude internationale publiée dans la revue Science, « fumer un paquet [de cigarettes] par jour entraîne l’apparition d’en moyenne 150 mutations par an dans chaque cellule pulmonaire », rapporte Le Monde. Les cellules bronchiques ne sont pas les seules touchées. Ainsi, le quotidien explique que, selon Ludmil Alexandrov, de l’université de Los Alamos (Etats-Unis), premier auteur de l’article, « par cette même consommation d’un paquet quotidien, le nombre de mutations annuelles induites par le tabac est de l’ordre de 97 dans les cellules du larynx, 39 dans celles du pharynx, 23 dans la cavité buccale, 18 dans la vessie et 6 dans le foie ».

Le Monde, 05/11

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube