Press review

10 February 2014

11h46 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

La thérapie ciblée du cancer, une réussite de la recherche française

Le Figaro présente l’étude Safir01, « une belle réussite de la recherche française » dont les résultats ont été publiés dans The Lancet Oncology du 7 février. C’est « la première fois au monde que l’on parvient à réaliser une analyse détaillée du profil génétique des tumeurs chez plus de 400 femmes atteintes de cancer du sein métastasé pour adapter ensuite le traitement en fonction de celui-ci », souligne le quotidien. Le Pr Fabrice André, de l’institut Gustave-Roussy, principal investigateur de Safir01, indique : « Nous avons identifié toutes les anomalies contre lesquelles nous pouvions donner des thérapies ciblées indépendamment de l’organe touché par le cancer ». Et ajoute que « C’est un changement d’échelle, on ne vise plus le cancer d’un organe mais un cancer à l’échelle de la cellule ».

Le Figaro, 08/02

Des Français à la pointe dans la Silicon Valley

Libération Week-end se penche sur « le versant français de la Silicon Valley » qui regroupe de « jeunes patrons » ayant « quitté l’Hexagone en rêvant de révolutionner la biomédecine, le capital-risque ou le stockage de données ». Ces derniers doivent recevoir la visite de François Hollande lors de son voyage aux Etats-Unis. Une petite start-up a par exemple conçu un test de contrôle des cassures de l’ADN : quelques gouttes de sang, prélevées avec une aiguille au bout du doigt, suffisent pour que « le logiciel développé calcule le nombre de lésions déjà subies par l’ADN d’un individu pour établir des corrélations avec son âge et d’autres facteurs d’influences possibles, comme le cancer ». Ce test pourrait servir à mesurer l’effet des radios ou des cures de rayons que subissent les malades du cancer, explique le journal. Sylvain Costes, fondateur et patron de la start-up, travaille « en tandem avec un chercheur en cancérologie de l’Inserm, à Nantes, pour y expérimenter aussi sa technologie et accéder si possible aux bases de données de la Sécurité sociale, qui permettraient des études sur de très grandes cohortes ».

Libération Week-end, 08/02

En Bref

Le Figaro présente un prototype européen de prothèse qui reproduit le sens du toucher de la main. Celui-ci, dont les résultats spectaculaires sont présentés dans Science Translational Medicine, a été testé pendant un mois, en février 2013 à Rome, sur un patient amputé de la main gauche depuis dix ans. Cet essai entre dans le cadre d’un projet baptisé « Lifehand 2 » réunissant plusieurs équipes de chercheurs italiennes, suisses, allemandes et britanniques. Le patient s’est émerveillé des « sensations exceptionnelles, très proches d’une main normale » ressenties si longtemps après son accident. Pour participer à l’essai, Dennis Sorensen, âgé de 36 ans, a subi une opération chirurgicale, destinée à « implanter des électrodes aussi fines qu’un cheveu dans deux nerfs de son bras, le médian et le cubital, qui régissent le toucher sur la pulpe des doigts ».

Le Figaro, 08/02

Le Monde Eco & Entreprise revient sur la révélation du New York Times du 5 février dernier concernant le laboratoire pharmaceutique Boehringer Ingelheim « accusé d’avoir voulu bloquer une étude sur l’anticoagulant Pradaxa ». L’étude a été réalisée par le Dr Paul Reilly, l’un des médecins qui a conduit aux Etats-Unis les essais cliniques du Pradaxa, le premier d’une nouvelle classe d’anticoagulants, lancé en 2010. Les NACO (nouveaux anticoagulants oraux), prescrits afin de prévenir les risques d’attaque cérébrale en cas de fibrillation auriculaire, ne requièrent pas de contrôle sanguin de routine. Or, le Dr Reilly considérait bénéfique un contrôle sanguin pour certains patients. « Dans un échange de mails, rendus publics par un juge américain de l’Illinois dans le cadre d’un procès intenté par des patients et mis en ligne par le New York Times, des collaborateurs s’inquiétaient de l’impact qu’aurait la publication de ces conclusions », relate le journal.

Le Monde Eco & Entreprise, 08/02

Le Figaro explique qu’en matière de vaccination des enfants, « il ne faut pas baisser la garde ». En effet, si certaines maladies infantiles sont en fort recul grâce aux vaccins, d’autres, en revanche, ressurgissent. Le Pr Joël Gaudelus, chef du service de pédiatrie à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy, souligne : « Les oreillons font à nouveau leur apparition chez les adolescents et les jeunes adultes, à un âge où les complications sont plus importantes ». La France reste notamment en retard pour la couverture vaccinale contre les méningites à pneumocoque et à méningocoque C alors que ces vaccins sont efficaces.

Le Figaro, 10/02

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube