Press review

10 December 2015

12h52 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Nanomédicaments et traitement du cancer

Le Point se penche sur « les nanomédicaments [qui] révolutionnent le traitement du cancer ». Le Pr Avi Schroeder, directeur du laboratoire Technion à Jérusalem pour l’administration ciblée de médicaments et les technologies personnalisées de médecine, indique : « Je pense que d’ici cinq ans nous verrons des cancers métastasés soignés par les nanomédicaments ». Il ajoute : « Nous composons des nanoparticules spécialement conçues pour un patient et son patrimoine génétique ». Selon lui, « nous vivons une révolution médicale ». L’Unité Inserm U1066 dirigée par Jean-Pierre Benoît, travaille également sur les nanomédicaments. Ce dernier a fondé « Carlina Technologies, afin de développer des nanomédicaments traitant le diabète », souligne l’hebdomadaire.

Le Point, 10/12

La révolution de l’ADN

L’Obs publie un dossier intitulé « l’incroyable révolution de l’ADN ». Il explique : « Animaux-médicaments, organes de rechange, bébés « améliorés »… Grâce à l’outil Crispr-Cas 9 découvert par la chercheuse française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna, on peut désormais copier-coller l’ADN à volonté ». Ignacio Anegon, directeur de recherche à l’Inserm, souligne qu’Emmanuelle Charpentier a eu le « génie d’imaginer que le mécanisme [séquences Crispr] observé chez des bactéries, organismes très simples et unicellulaires, pourrait être utilisé pour éditer l’ADN des cellules d’organismes complexes ».

L’Obs, 10/12

En Bref

L’Agence du médicament mexicaine a donné son feu vert à la division vaccins de Sanofi pour la commercialisation du Dengvaxia, un vaccin pour la prévention de la dengue dans la population âgée de 9 à 45 ans. Olivier Charmeil, PDG de Sanofi Pasteur, précise que, pour les pays touchés par cette maladie, « les experts de l’OMS ont calculé qu’en vaccinant 20% des personnes de plus de 9 ans, on arriverait à faire baisser de 50% en cinq ans le poids de la maladie ».

Les Echos, 10/12

France Inter a indiqué hier que l’Inserm est partenaire de l’exposition Solutions COP21 présentée au Grand Palais à Paris.

France Inter, 08/12

L’ensemble des médias relaie encore aujourd’hui la campagne d’appel à volontaires pour tester un vaccin contre le virus Ebola.

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube