Press review

25 February 2016

13h07 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Biotrial : révélations sur l’essai clinique de Rennes

Une enquête du Figaro pointe « de nombreuses zones d’ombre » dans le déroulement de l’essai clinique de Biotrial, qui a entraîné le décès d’un volontaire sain et l’hospitalisation de cinq autres. « Nous avons donné toutes les informations que l’on pouvait. La propriété industrielle, ça existe », explique Dominique Martin, le directeur général de l’Agence du médicament (ANSM). Aujourd’hui, les cinq patients semblent hors de danger. Suivis chaque semaine depuis l’accident, ils ont pu rentrer chez eux et ils passeront cette semaine une IRM cérébrale. Toutefois, le Comité de spécialistes temporaires (CSST) formé par l’ANSM estime que des doses importantes n’auraient pas dû être données simultanément à cinq personnes. Les données précliniques révèlent en outre que la molécule testée sur les chiens a entraîné la mort de plusieurs d’entre eux. « Mais ces données fondamentales sont, elles aussi, toujours cachées », souligne Le Figaro, qui conclut : « La propriété industrielle a bon dos. C’est d’ailleurs elle qui avait conduit le laboratoire Bial à introduire une clause imposant à l’investigateur, Biotrial, son accord pour toute divulgation d’information ».

Le Figaro, 25/02

Cancer : le risque de métastases prédit par l’environnement de la tumeur

Selon une étude menée par des chercheurs de l’unité Inserm 1138 « Immunologie et cancérologie intégratives » (Inserm, Universités Pierre-et-Marie-Curie et Paris-Descartes) « le micro-environnement, plutôt que les facteurs génomiques de la tumeur, déterminerait le potentiel métastatique du cancer colorectal », souligne le Quotidien du médecin. « La densité locale des vaisseaux lymphatiques et de la réponse immune cytotoxique protège contre la métastase et pourrait servir de marqueur prédictif » souligne le journal.

Retrouvez le communiqué « Métastases cancéreuses: tout dépend de la réponse immunitaire du patient » sur la salle de presse de l’Inserm.

Topsante.com, 24/02, Le Quotidien du Médecin, 25/02

En Bref

Jean-Baptiste Michel, directeur de recherche Inserm au sein de l’Unité 1148 « Laboratoire de recherche vasculaire translationnelle », est intervenu dans l’émission Télématin de France 2 sur l’augmentation des risques de pathologies musculaires et tendineuses entraînée par le manque de soins dentaires. Il a souligné la présence d’un lien entre la maladie parodontale, la réponse immunitaire et une atteinte articulaire ou de tendinite.

France 2, 24/02

Une équipe de l’Inserm à Bordeaux dirigée par Pier Vincenzo Piazza a mis au point une molécule révolutionnaire visant à contrer les effets du cannabis. Un premier test de phase 1 sur des volontaires sains sera lancé en septembre, avant deux autres tests sur des toxicomanes au cannabis.

20minutes.fr, 24/02

Dans un entretien à Paris Match, le professeur Bertrand Marcheix, chirurgien vasculaire au CHU de Toulouse, souligne les bons résultats obtenus avec la technique hybride (intervention chirurgicale puis complément de traitement par cathétérisme) pour traiter l’arythmie. « Dans six centres européens où elle utilisée, elle permet d’obtenir 90% de succès », indique-t-il, précisant néanmoins qu’elle ne peut pas être pratiquée « lorsque la fibrillation est trop ancienne (plus de cinq ans), en cas d’insuffisance respiratoire sévère ou d’antécédent de chirurgie thoracique ».

Paris Match, 25/02

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube