Press review

07 July 2016

12h51 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Vers une meilleure prise en charge des grands prématurés en Europe

Le Quotidien du Médecin, France 5, RTL, Legeneraliste.fr et Topsante.com rendent compte du projet européen EPICE (Effective Périnatal Intensive Care in Europe) mené dans 11 pays et coordonné par l’Inserm, qui étudie l’intégration des pratiques médicales fondées sur les preuves scientifiques, dans la prise en charge des grands prématurés. Cette étude souligne la sous-utilisation de quatre pratiques efficaces pour améliorer la survie à long terme des grands prématurés, explique Le Quotidien du Médecin. Et d’ajouter que « la France ne fait pas mieux que ses voisins. Pourtant, une mise en application optimale pourrait réduire la mortalité de 18% ».

Lire le communiqué « Enfants grands prématurés : pour une meilleure prise en charge ».

France 5, RTL, Legeneraliste.fr, Topsante.com, 06/07, Le Quotidien du Médecin, 07/07

Lancement de « Grandes tueuses », une série documentaire sur les maladies infectieuses mortelles

L’AFP rend compte du projet, auquel ont participé l’Inserm, l’Institut Pasteur et Médecins sans frontières (MSF), de réalisation d’une série et d’un webdocumentaire sur les maladies infectieuses mortelles (tuberculose, paludisme, sida…), intitulée « Grandes tueuses », visant à sensibiliser le grand public, les professionnels et les associations à des maladies qui restent mortelles. L’ensemble des partenaires ont décidé de céder les droits de la série pour que les documentaires puissent être utilisés gratuitement « aussi bien dans un cadre professionnel que privé », souligne l’agence de presse.

AFP via Francetvinfo.fr , 06/07

En Bref

Selon des chercheurs espagnols, qui ont réalisé une étude sur des souris, « du matériel génétique transmis exclusivement par la mère pourrait jouer un rôle important dans le vieillissement en bonne santé tout comme dans la prédisposition à l’obésité », rapporte l’AFP. Les chercheurs ont travaillé sur deux types de souris qui avaient le même ADN nucléaire mais pas le même ADN mitochondrial (hérité uniquement de la mère). « Si aucune différence n’était perceptible lorsque les souris étaient jeunes, celles qui avaient reçu des mitochondries “externes” ont par la suite développé moins de signes de vieillissement et moins d’obésité que celles qui avaient conservé leur ADN mitochondrial d’origine »  indique l’agence de presse. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature.

AFP via voaafrique.com, 06/07

Le Point publie un dossier consacré au ventre, « notre deuxième cerveau ». L’hebdomadaire indique que « les scientifiques expliquent comment le microbiote influence notre santé et jusqu’à notre comportement ».

Le Point, 07/07

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube