Press review

08 June 2017

12h25 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

L’odorat influence les comportements alimentaires

« Olfaction et apport alimentaire sont étroitement liés par des mécanismes moléculaires communs », explique Lequotidiendumedecin.fr. Edgar Soria, chercheur à l’Inserm (Unité Inserm 1215 -Neurocentre Magendie à Bordeaux), souligne que « (…) l’olfaction est un facteur essentiel dans la survie de l’espèce. En conséquence, il a été démontré qu’un dysfonctionnement du système olfactif pourrait être associé à la survenue de maladies importantes, y compris des troubles liés à l’alimentation ». Selon lui, « les défis pour l’avenir consiste à identifier la façon dont les mécanismes moléculaires communs interagissent les uns avec les autres dans la modulation du comportement alimentaire et des processus olfactifs ».

Lequotidiendumedecin.fr, 08/06

PMA : l’avis attendu du CCNE

Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), a indiqué hier, que le CCNE rendra « avant la fin du mois de juin » un avis très attendu sur la PMA (procréation médicalement assistée). Par ailleurs, le CCNE qui a publié hier un rapport intitulé « Biodiversité et santé : nouvelles relations de l’humanité avec le vivant », se prépare en vue de la révision des lois de bioéthiques prévue fin 2018. Selon le Pr Delfraissy, « nous serons prêts pour soumettre de propositions à la nouvelle Assemblée nationale à l’automne 2018 ».

La-croix.com, Lequotidiendumedecin.fr, 07/06

En Bref

Europe1.fr s’est intéressé au nouveau protocole de soins de la maladie de Lyme, dont la présentation a été repoussée à l’automne. Selon le réseau Sentinelles, qui recueille les informations relayées par 1 400 médecins, la maladie de Lyme, transmise par les piqûres de tiques, touche chaque année environ 33 000 nouvelles personnes en France. La Haute autorité de santé a indiqué que « les travaux se poursuivent avec les partenaires et les conclusions seront publiées dans les prochains mois ».

Europe1.fr, 07/06

Frequencemedicale.com explique qu’« au cours des 25 dernières années, le nombre de décès causés par la pollution atmosphérique a connu une importante augmentation », selon une étude publiée dans The Lancet. Les auteurs de cette étude qui ont analysé les données de la Global Burden of diseases Study 2015, ont étudié l’évolution de la morbimortalité attribuable à la pollution entre 1990 et 2015. Le Dr Isabella Annesi-Maesano, épidémiologiste à l’Inserm (Unité Inserm 1136), dans un entretien au site, souligne : « Cette approche-là a permis de dire que 92% de la population mondiale était exposée à des niveaux excessifs de pollution… »

Frequencemedicale.com, 07/06

Lequotidiendumedecin.fr, qui se penche sur « Obésité et microbiote », rend compte de « l’espoir des thérapies adaptées à chaque patient ». Karine Clément, professeur de nutrition et chercheuse Inserm (Unité Inserm 1146/Université Sorbonne/AP-HP Hôpital universitaire Pitié-Salpêtrière), dans un entretien au Quotidiendumedecin.fr, souligne que « (…) La France est pionnière dans les approches liées à l’étude du microbiote. Nous sommes aujourd’hui capables d’intégrer l’information complexe provenant de notre environnement et de notre biologie. L’enjeu c’est (…), par le biais de ces connaissances, [de] soigner chacun de façon adaptée ».

Lequotidiendumedecin.fr, 08/06

Selon le Haut Conseil des biotechnologies (HCB), l’utilisation des moustiques génétiquement modifiés pour lutter contre leurs congénères vecteurs de maladies comme le chikungunya et le Zika « ouvre des perspectives intéressantes ». « Il ne faut pas voir dans les moustiques modifiés une solution miracle aux maladies endémiques, mais plutôt une solution complémentaire au sein de la panoplie de la lutte antivectorielle ».

AFP, 07/06

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube