Press review

20 February 2014

12h40 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Motilium : la revue Prescrire demande son retrait

Le quotidien Aujourd’hui en France présente une étude de la revue Prescrire sur la dompéridone commercialisée sous le nom de Motilium, un antinauséeux qui serait à l’origine de morts subites. En 2012, entre 25 et 123 décès ont été recensés en France, essentiellement des « patients adultes, victimes de ce neuroleptique qui augmente le risque de troubles du rythme cardiaque ». Le journal précise que la même année, 7% des adultes ont eu au moins une prescription de ce médicament, soit 3 millions de personnes. La revue Prescrire recommande le retrait du marché par les autorités sanitaires européennes de ce médicament ainsi que de ses génériques et dérivés et souligne que le Motilium peut être « remplacé par de meilleures solutions pour les patients ».

Aujourd’hui en France, 20/02

Leucémie : un nouveau médicament autorisé avant la fin des essais

Le Figaro s’intéresse un « cas suffisamment rare pour être souligné » : l’ibrutinib, premier médicament d’une classe appelée « inhibiteurs de tyrosine kinase de Bruton » (KTB), a obtenu une autorisation temporaire d’utilisation, au motif qu’il a montré son intérêt dans le traitement de la leucémie lymphoïde chronique, « la plus fréquente des leucémies de l’adulte ». Celle-ci représente 1% des cancers en France, soit 3000 nouveaux cas recensés chaque année. L’ibrutinib sera donc disponible dans les hôpitaux avant la fin des essais cliniques. C’est pour Dominique Maraninchi, directeur de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), une « innovation de rupture ». Le quotidien précise que selon une étude par le New England Journal of Medicine, les taux de réponse atteignent avec ce médicament 70% chez les patients réfractaires aux traitements existants ou en rechute. Pour les cancérologues, l’ibrutinib pourrait devenir un traitement de première intention de cette maladie mais d’ici là, il « doit encore faire ses preuves face aux traitements standards ».

Le Figaro, 20/02

En Bref

Le Quotidien du Médecin rend compte d’une étude scandinave publiée par The Lancet faisant état d’un « risque accru de troubles endocriniens, notamment d’insuffisances hypophysaires » chez les enfants ayant survécu à un cancer. Les auteurs de l’étude ont comparé le devenir d’enfants ayant survécu à un cancer (soit un échantillon de 31 000 enfants) à celui de la population générale. Ils préconisent de « minimiser les traitements dommageables, d’intensifier la prévention secondaire, et d’allonger le suivi des survivants sur la vie entière ».

Le Quotidien du Médecin, 20/02

Aujourd’hui en France revient sur l’annonce de l’ouverture d’une enquête administrative suite au décès par arrêt cardiaque d’une femme de 61 ans, samedi, dans la salle d’attente des urgences de l’hôpital Cochin. La victime, conduite dans l’après-midi depuis l’hôpital Sainte-Anne (où elle était suivie) pour une plaie au pied, a été retrouvée morte 6 heures plus tard. Cette affaire relance, d’après le quotidien, « le débat sur la saturation des urgences parisiennes ».

Aujourd’hui en France, 20/02

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube