Press review

06 February 2014

14h28 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

La polémique autour des pilules de 3e et 4e génération a profité au stérilet


Selon des chiffres publiés par l’agence du médicament ANSM, « la polémique autour des dangers des pilules de 3e et 4e génération a profité au stérilet, peu développé en France », rapporte l’AFP. La vente des stérilets a en effet progressé de 47% en 2013 par rapport à 2012, alors que celle des pilules de 3e et 4e génération a chuté d’environ 45%, a souligné l’ANSM. Une enquête Inserm réalisée en 2010 a montré que le stérilet n’était, jusqu’à la crise de la pilule, utilisé que par 20% de la population féminine en âge de procréer. La crise a également eu un impact sur les ventes des pilules de 1ère et 2e génération qui ont augmenté de 30%. L’agence de presse explique que ce rééquilibrage était souhaité par les autorités, compte tenu du risque de thrombose veineuse deux fois supérieur chez les femmes prenant les pilules les plus récentes, dites de 3e et 4e génération. Dans un communiqué, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, s’est félicitée : « Un an après, le message des autorités sanitaires a été entendu », soulignant que « la confiance des femmes dans la contraception est un enjeu majeur de santé publique ». 

AFP, 05/02

Hausse des tentatives de suicide chez les jeunes filles

Les premiers résultats d’une enquête épidémiologique réalisée conjointement par la faculté de médecine et l’Institut universitaire de santé public de Poitiers et l’Observatoire régional de la santé d’Alsace, publiés dans la revue Le Concours médical de janvier, « une adolescente de 15 ans sur cinq (21%) déclare avoir déjà tenté de mettre fin à ses jours, comme 9% des garçons », rapportent Le Monde et BFM TV. Ces données sur le suicide, issues d’une enquête menée en juin 2012 auprès de 1 817 jeunes de 15 ans dans 171 établissements scolaires des régions Poitou-Charentes et Alsace et comportant 88 questions de santé, se révèlent inquiétantes, alors que s’est tenu hier la Journée nationale de prévention du suicide, souligne Le Monde. Cependant, précise ce dernier, la part des moins de 24 ans dans les suicides reste faible : 4,8%, selon l’Inserm. En 2011, sur les 10 524 morts par suicide en France, 508 avaient moins de 24 ans.

BFM TV, 05/02, Le Monde, 06/02

En Bref

Selon le réseau Sentinelles-Inserm et l’Institut de veille sanitaire (InVS), la grippe a franchi le seuil épidémique la semaine dernière, souligne l’AFP. Mais, précise l’agence de presse, le passage en phase d’épidémie ne sera déclaré que si cette situation se maintient une seconde semaine. Le réseau Sentinelles a indiqué hier que 120 000 nouveaux cas de grippe ont été vus en médecine générale la semaine dernière en France métropolitaine, soit un taux estimé à 187 cas pour 100 000 habitants, « au-dessus du seuil épidémique (171 cas pour 100 000 habitants) ». Selon l’InVS, cette « première semaine de dépassement du seuil épidémique » est marquée par une « augmentation importante du nombre de consultations pour syndromes grippaux et d’hospitalisations pour grippe ». AFP, Europe 1, 05/02, Direct Matin, Le Parisien, 06/02

Le Point publie un dossier sur les « vrais pouvoirs du cerveau ». Selon l’hebdomadaire, « les dix dernières découvertes des neurosciences révèlent les extraordinaires facultés de notre cerveau ». La revue explique que le cerveau, qui bénéficie d’une « infinie plasticité » et est « quasi immortel », « est capable de s’autoréparer », ce qui, pour la médecine, « ouvre de formidables perspectives ». Bernard Sablonnière, médecin, biologiste (Inserm) et professeur à la faculté de médecine de Lille, explique l’intérêt de la méditation de pleine conscience, qui consiste à élargir le champ de la conscience jusqu’à être totalement attentif à l’instant présent : « Grâce à l’imagerie fonctionnelle, nous avons observé, chez ceux qui pratiquent de manière régulière ce type de méditation de pleine conscience, une stimulation et un renforcement de certaines zones du cerveau, ce qui peut réparer certains circuits ». Le Point, 06/02

Dans un dossier consacré à l’innovation médicale, Le Figaro s’intéresse aux start-up de l’Hexagone qui développent le cœur artificiel, les micro-robots, améliorent l’imagerie médicale…, avec des retombées sur la médecine dans le monde entier. Bertin Nahum, PDG de Medtech, qui a inventé le robot Rosa de chirurgie mini-invasive, explique : « Les technologies médicales sont au carrefour de deux domaines où la France a toujours brillé : la médecine bien sûr, et l’ingénierie, où les Français ont aussi une excellente réputation. D’où l’éclosion d’un nouveau secteur de pointe ». Le Figaro, 06/02

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube