Press review

01 March 2016

12h22 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Lien entre le virus Zika et des troubles neurologiques

Des chercheurs français réunis sous la houlette d’Arnaud Fontanet, responsable de l’unité d’épidémiologie des maladies émergentes à l’Institut Pasteur à Paris, démontrent pour la première fois que le virus Zika peut entraîner un syndrome de Guillain-Barré, affection neurologique rare mais grave, qui peut progresser jusqu’à la paralysie respiratoire, indiquent Le Figaro, Le Parisien et La Croix. Ces travaux, publiés dans The Lancet, ont consisté à explorer les données recueillies auprès de l’ensemble des 42 personnes diagnostiquées avec un syndrome de Guillain-Barré en Polynésie française durant l’épidémie de Zika, en 2013-2014. « Les chercheurs démontrent aussi que, contrairement à une hypothèse régulièrement avancée, le surrisque de développer un syndrome de Guillain-Barré ne semble pas lié à une infection par la dengue antérieure ou simultanée à l’infection par Zika » souligne Le Figaro.

Le Figaro, Le Parisien, La Croix, 01/03

Expertise collective de l’Inserm sur les déficiences intellectuelles

L’Inserm doit rendre publique, aujourd’hui, une expertise collective sur les déficiences intellectuelles (DI), lors d’un colloque à Paris, indique Lemonde.fr. Fruit de trois ans de travail, cet ouvrage de 1 000 pages s’appuie sur 2 500 références scientifiques. Le Pr Vincent des Portes, neuropédiatre, Centre de référence national « Déficiences intellectuelles de causes rares », l’un des douze experts, affirme : « Ce travail permet de repenser les déficiences intellectuelles, en termes scientifiques, et c’est important parce que la bientraitance passe par la connaissance ».

Lire le dossier « Déficiences intellectuelles, une expertise collective de l’Inserm » sur la salle de presse de l’Inserm.

Lemonde.fr, 29/02

En Bref

Les Echos et Le Figaro soulignent que le témoignage, paru hier dans le journal Le Maine Libre, de l’une des victimes de l’essai clinique de Biotrial à Rennes fournit des éléments nouveaux sur la gravité de ses troubles neurologiques et sur la manière dont l’entreprise Biotrial a géré cette crise. Cette victime, un homme de 42 ans, explique qu’elle ne pouvait « plus parler, plus bouger » mais son état s’est amélioré après avoir été hospitalisé, même si des vertiges et malaises demeurent.

Les Echos, Le Figaro, 01/03

Sciences et Avenir brosse le portrait de Laurence Zitvogel, oncologue immunologiste, directrice du laboratoire Immunologie des tumeurs et immunothérapie contre le cancer (Inserm/Gustave Roussy/Université Paris-Sud). Cette dernière est à l’origine de la prise de conscience du rôle clé de l’immunothérapie dans le traitement des tumeurs cancéreuses.

Sciences et Avenir, 01/03

Richard Parks, alpiniste âgé de 38 ans, doit dévoiler aujourd’hui son nouveau défi baptisé Cynllun (« projet » en gallois) qui consistera à gravir en mai prochain le sommet de l’Everest, pour la recherche médicale, en partenariat avec l’université du sud du pays de Galles et le laboratoire pharmaceutique britannique GSK, indique Le Parisien.

Le Parisien, 01/03

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube