Press review

14 March 2017

13h42 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Femmes enceintes et polluants environnementaux

Le Figaro souligne que les premiers résultats de la cohorte ELFE (« Etude longitudinale française depuis l’enfance »), à laquelle participent 18 000 enfants, ont été présentés hier à l’Institut national d’études démographiques (Ined) à Paris. L’objectif de cette étude, en suivant plus de 18 000 enfants nés en métropole en 2011 et leur famille pendant 20 ans, est de mieux comprendre ce qui influence leur développement, explique le journal. Parmi ces résultats figurent ceux d’une équipe de Santé publique France, concernant l’exposition des femmes enceintes aux polluants de l’environnement. Le quotidien explique qu’« à partir de prélèvements biologiques (sang, urines, sang de cordon ombilical et cheveux), les chercheurs ont découvert que la majorité des polluants recherchés étaient présents chez la quasi-totalité des 4 200 participantes au moment de leur admission à la maternité ». Le journal indique qu’ELFE, pilotée par l’Ined et l’Inserm, « est la première étude de cohorte d’une telle envergure menée en France ».

Lequotidiendumedecin.fr, 13/03, Le Figaro, 14/03

Incidence de la pauvreté sur le cerveau des enfants

« Les neurosciences confirment que les difficultés matérielles nuisent au développement cérébral dès le plus jeune âge », explique Lemonde.fr. Le site rend compte des résultats de l’étude « Enfants et Familles sans logement » (ENFAMS), lancée par l’Observatoire du SAMU social de Paris et menée en 2013 auprès de 801 familles en Ile-de-France, avec 557 enfants de moins de 13 ans. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue European Psychiatry. Le Dr Stéphanie Vandentorren, qui a coordonné cette étude, a travaillé avec l’Unité Inserm 1018, « centre de recherche en épidémiologie et santé des populations », dirigée par le pédopsychiatre Bruno Falissard.

Lemonde.fr, 13/03

En Bref

Le Quotidien du Médecin indique qu’en cancérologie « des équipes du CEA, de l’Inserm et du laboratoire de génie électrique de Grenoble (G2ELab) se sont associées pour développer de nouveaux IRM plus précis car utilisant des champs magnétiques très faibles » : les IRM à champs cyclés (Fast Field-Cycling IRM ou FFC-IRM). Hana Lahrech, physicienne de l’unité Inserm 1205, estime que ce travail est aussi l’occasion « de tenter de comprendre les interactions entre le signal IRM et les tissus vivants (…) ».

Le Quotidien du Médecin, 13/03

Selon les résultats d’une étude menée pendant cinq ans auprès de 1 566 personnes âgées, réalisée par des chercheurs japonais et publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society, la perte de dents serait liée à un risque de démence plus élevé, rapporte Topsante.com. Les scientifiques ont constaté que, par rapport aux personnes âgées ayant toutes leurs dents ou presque, les individus ayant de 10 à 19 dents affichent un risque accru de 62% de démence. Selon les chercheurs, la perte de dents diminuerait les entrées sensorielles au cerveau liées à la mastication et accélérerait le risque de démence, explique le site.

Topsante.com, 13/03

Le Quotidien du Médecin indique qu’« un score nutritionnel reflétant la qualité nutritionnelle globale des aliments serait idéal pour repérer des corrélations entre qualité du régime alimentaire et survenue de pathologie ». « L’un d’entre eux, le FSA-NPS, semble pertinent pour prédire le risque de cancer du sein, selon des analyses tirées du vaste essai en ligne français NUTRINET », ajoute le quotidien. L’impact de santé publique du FSA-NPS sur la survenue du cancer du sein a été testé à partir de la cohorte NUTRINET-SANTE.

Le Quotidien du Médecin, 13/03

La start-up aixoise @Health développe un dispositif médical connecté pour surveiller en permanence les paramètres cardiaques des patients à risque. Ce tee-shirt, encore en phase de test, pourrait être un maillon du dispositif de prévention, souligne L’Opinion. « Les premiers tee-shirts connectés devraient arriver sur le marché fin 2018 ou début 2019 », indique le quotidien.

L’Opinion, 14/03

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube