Press review

02 February 2016

12h40 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

La recherche sur l’embryon autorisée au Royaume-Uni

Le Parisien indique qu’après la Chine, le Royaume-Uni autorise, à son tour, la manipulation génétique des embryons humains à des fins de recherche. Il s’agit de l’une des toutes premières autorisations au monde, après une expérience chinoise réalisée au début 2015. Le journal souligne que cette autorisation impose l’utilisation de la méthode Crispr-Cas9, « qui permet de cibler des gènes défaillants dans l’ADN et, éventuellement, de les remplacer ». Kathy Niakan, scientifique responsable du projet, indique : « Nous voulons comprendre de quels gènes l’embryon a besoin pour se développer en un bébé sain ». En France, la loi sur la bioéthique interdit des travaux sur les embryons, sauf dérogations spécifiques. Actuellement, aucune autorisation n’a été accordée.

Topsante.com, 01/02, Le Parisien, 02/02

Zika : l’OMS décrète une urgence mondiale

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décrété, le 1er février, à Genève que l’épidémie de Zika constituait « une urgence de santé publique de portée mondiale ». « Nous devons agir », a souligné Margaret Chan, la directrice de l’OMS. Le lien entre le virus Zika et une hausse inhabituelle de cas de microcéphalie (enfants présentant une tête anormalement petite) est, officiellement, « fortement suspecté » mais « non prouvé scientifiquement », a rappelé Margaret Chan. L’OMS souligne qu’il faudra « remédier aux grosses lacunes dans les connaissances scientifiques sur le virus et ses effets potentiels sur le fœtus, l’enfant et l’adulte », mais aussi accélérer la mise au point de vaccins et mieux lutter contre les moustiques. Selon le Pr Jean-François Delfraissy, directeur de l’Institut de microbiologie et des maladies infectieuses de l’Inserm, « on peut craindre une très forte épidémie dans les territoires d’outre-mer ».

La Croix, Le Figaro, 02/02

En Bref

Des chercheurs, dont les travaux sont publiés dans la revue Nature Genetics, ont découvert des souches hypervirulentes de bactéries, responsables de la listériose, une infection grave d’origine alimentaire. Ils soulignent que les listérioses « représentent près de la moitié des décès par infections d’origine alimentaire dans les pays occidentaux ». Cette étude dirigée par Marc Lecuit (Institut Pasteur/Inserm/CNRs) et Sylvain Brisse (Pasteur/CNRS) porte sur près de 7 000 souches de Listeria monocytogenes collectées depuis neuf ans.

Retrouvez le communiqué « Listeria: des souches hypervirulentes à tropisme cérébral et placentaire » sur la salle de presse de l’Inserm.

AFP, 01/02

Des chercheurs de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) sont accusés d’avoir « pillé » les connaissances d’une communauté de Guyane pour faire breveter une molécule antipaludique (simalikalactone E). La Fondation France Libertés-Danielle Mitterrand ne remet pas en cause les travaux de l’IRD (qui ont été récompensés par le Prix de l’Innovation pour le Sud en 2013), mais lui reproche de ne pas avoir demandé leur consentement aux communautés guyanaises.

Le Monde, 02/02

La Croix rend compte de l’utilisation de robots humanoïdes pour « aider les jeunes autistes à s’exprimer ». Le quotidien souligne que « depuis un an, six adolescents souffrant de troubles du spectre autistique suivent des ateliers avec les robots « Nao » » en collaboration notamment avec le CHU de Nantes. Cette expérimentation, concluante, va être reconduite cette année et fait l’objet d’une recherche scientifique pour mieux évaluer les effets.

La Croix, 02/02

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube