Press review

21 June 2016

12h20 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

48 000 décès par an en France liés à la pollution de l’air

Selon une étude publiée par l’agence Santé publique France, au moins 48 000 personnes décèdent par an à cause de la pollution de l’air, soit 9% de la mortalité nationale, rapporte Le Figaro. François Bourdillon, directeur général de la nouvelle agence sanitaire, précise : « Cela correspond à une réduction de l’espérance de vie de 2 ans chez les personnes âgées de 30 ans ». Cette étude se base sur la concentration en particules fines dites « PM2,5 », les plus petites répertoriées et les plus néfastes car pouvant atteindre tous les organes du corps. Une étude réalisée par une douzaine d’universités américaines et publiée dans The Lancet révèle que les particules fines s’infiltrent jusqu’au cœur, avec une calcification des artères.

Le Figaro, 21/06

Une molécule suscite l’espoir pour les patients atteints de trisomie 21

La Croix explique qu’« une molécule issue du thé vert améliorerait les capacités cognitives de patients atteints de trisomie 21 ». L’équipe dirigée par Mara Dierssen, du Centre de régulation génomique de Barcelone, et Jean-Maurice Delabar, de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (CNRS, Inserm, UMPC, hôpital Pitié-Salpêtrière), vient de mener un « essai clinique de phase II » auprès de 84 jeunes adultes atteints de trisomie 21. « Les résultats montrent que les patients traités [pendant douze mois avec la molécule issue du thé vert, l’épigallocatéchine gallate], réalisent de meilleures performances cognitives que ceux qui reçoivent le placebo », indique Jean-Maurice Delabar.

La Croix, 21/06

En Bref

Selon La Tribune, « malgré un manque de financement privé, l’étude i-Share sur la santé des étudiants est en bonne voie pour atteindre, d’ici à 2019, l’objectif des 30 000 participants ». Portée par l’université de Bordeaux, en partenariat avec l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Inserm et le CNRS, son objectif est de « former la plus importante base de données biomédicale sur la santé des étudiants pour chercher les causes méconnues des migraines, faire avancer la recherche dans les neurosciences et permettre à de nombreux projets de recherche de se lancer », explique le quotidien.

La Tribune, 21/06

Les Echos se penchent sur la société Xenothera, qui « développe une nouvelle génération de médicaments antirejet : il s’agit d’un immunosuppresseur basé sur un brevet de l’Inserm, du CHU et de l’université de Nantes ».

Les Echos, 21/06

Le Quotidien du Médecin rapporte que « des données encourageantes viennent d’être obtenues avec le GS010 de Gensight Biologics, chez des patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) ». Une étude de phase III est en cours. Il s’agit d’une première mondiale dans cette pathologie entraînant la cécité, indique le journal.

Le Quotidien du Médecin, 20/06

A l’occasion de la 16e Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, l’Agence de la biomédecine lance demain une campagne pour mieux expliquer le principe de consentement présumé, souligne Le Figaro.

Le Figaro, 21/06

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube