Press review

24 November 2015

12h22 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Un médicament préventif contre le sida bientôt autorisé en France

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé hier, à l’Assemblée nationale, qu’elle était « favorable à la publication d’une recommandation temporaire d’utilisation dans le courant de la première quinzaine de décembre » pour le Truvada dans la prévention du virus du sida pour les séronégatifs, rapportent l’AFP, Les Echos et Le Parisien. Elle a également souligné que l’Assurance Maladie remboursera intégralement ce traitement dès 2016. Environ 20 000 à 40 000 personnes ayant des comportements sexuels à risques seraient concernées, soulignent Les Echos. Le traitement ne sera prescrit que dans les hôpitaux ou les centres de dépistage.

AFP, 23/11, Les Echos, Le Parisien, 24/11

L’humour défaillant et la démence

Des scientifiques du Centre de recherche sur la démence (University College London), ayant publié leurs travaux dans le Journal of Alzheimer’s Disease, ont constaté que « les personnes souffrant de certaines lésions cérébrales peinent à apprécier le second degré », explique Le Figaro. Le quotidien indique qu’« en moyenne, les proches des patients atteints de Démence fronto-temporale (DFT) ont repéré un changement d’humour neuf ans avant l’apparition des premiers symptômes ». Le Dr Serge Belliard, neurologue au Centre Mémoire de ressources et de recherche du CHU de Rennes et chercheur au sein de l’Unité Inserm 1077, explique : « Les personnes atteintes d’une dégénérescence fronto-temporale ont perdu leur cognition sociale (…) ». Il tempère la portée de l’étude : « On peut avoir une modification du sens de l’humour pour une tout autre pathologie, par exemple lors d’une dépression » rapporte le journal.

Le Figaro, 24/11

En Bref

Le Pr Jean-Pol Tassin, neurobiologiste de l’addiction à l’Inserm, indique, dans Le Quotidien du Médecin, que les effets dopants puissants du Captagon pourraient ne pas être étrangers au comportement des terroristes, décrits comme particulièrement déterminés, méthodiques, presque mécaniques. Cette amphétamine vide les neurones de noradrénaline et de dopamine.

Le Quotidien du Médecin, D8, 23/11

Tandis que la COP21, la conférence de Paris sur le climat, s’ouvre lundi prochain, France 5 souligne que de plus en plus de scientifiques s’intéressent à l’impact du réchauffement climatique sur notre santé. Une équipe de l’Inserm à Grenoble travaille, via l’étude Sépages, sur les effets du réchauffement climatique sur la grossesse.

France 5, 23/11

Une étude américaine sur les changements de rythme entre la semaine de travail et le week-end, parue dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, indique que « se lever tôt le matin lorsque l’on est « couche-tard » retentit sur la santé », souligne Le Figaro. Selon cette étude, réalisée par le Pr Patricia Wong et ses collègues de la faculté de médecine de Pittsburg en Pennsylvanie (Etats-Unis), le « jetlag social » (décalage entre le rythme biologique et la vie quotidienne) est catastrophique pour l’organisme.

Le Figaro, 24/11

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube