Press review

26 September 2017

12h31 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Le microbiote intestinal en cause dans les spondyloarthrites

Topsante.com rend compte d’une étude réalisée par des chercheurs de l’Inserm et coordonnée par Maxime Bréban (Unité Inserm 1173) et publiée dans la revue Annals of Rheumatic Disease, qui confirme l’existence d’un lien entre la composition de la flore intestinale et la survenue de maladies articulaires inflammatoires, en particulier celle des spondyloarthrites. Le site explique : « Les spondyloarthrites (SpA) rassemblent plusieurs maladies articulaires inflammatoires chroniques, caractérisées par une inflammation des articulations de la colonne vertébrale et du bassin ». Et d’ajouter : « Les résultats de l’étude révèlent un déséquilibre des populations bactériennes (dysbiose intestinale) chez les patients souffrant de SpA ou de PR [polyarthrite rhumatoïde], en comparaison avec les témoins sains. Les chercheurs ont aussi observé la présence d’une forte proportion de bactéries ‘Ruminococcus gnavus’ dans la flore intestinale des patients atteints de SpA, caractérisant la dysbiose associée à cette pathologie ».

Topsante.com, 25/09

Influence du microbiote intestinal sur la MAF

Le Quotidien du Médecin souligne qu’« au cours des dernières années, le microbiote intestinal est apparu comme un des facteurs influençant la susceptibilité de développer la maladie alcoolique de foie (MAF) ». Anne-Marie Cassard, chercheuse à l’Inserm (U996), indique : « Il a été démontré que tous les patients alcooliques n’avaient pas les mêmes modifications du microbiote. A consommation d’alcool équivalente en quantité et en durée, une majorité d’entre eux ne développera que des lésions peu sévères, seule une minorité évoluera vers une hépatite, une fibrose ou une cirrhose ».

Le Quotidien du Pharmacien, 25/09

En Bref

Les Echos rapportent que « Paris Sciences & Lettres » (PSL), la communauté d’universités et d’établissements de Paris (Comue), va lancer un fonds d’investissement pour financer les start up issues de ses laboratoires. « PSL Innovation Found » devrait collecter entre 40 et 50 millions d’euros pour soutenir entre 20 à 40 projets.

Les Echos, 26/09

Jean-Marc Lemaître, chercheur Inserm à Montpellier (Unité 1183) qui travaille sur le rajeunissement, a été interviewé dans l’émission « Scientastik », diffusée sur France 4, dans le cadre d’un sujet sur le « transhumanisme ».

France 4, 23/09

Les Echos se penchent sur Eligo Bioscience, start-up fondée en 2014 qui développe la première plate-forme de biothérapies programmables au monde pour le microbiome. Xavier Duportet, PDG et cofondateur d’Eligo, explique : « (…) En adaptant le microbiome lui-même avec […] précision, nous pouvons aborder la cause et pas seulement les symptômes des maladies bactériennes ». Elle prépare le lancement, d’ici deux ans, de sa première étude clinique dans une indication thérapeutique tenue encore secrète.

Les Echos, 26/09

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube