Press review

09 February 2016

13h08 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Crispr-Cas9 : une révolution

La Croix se penche sur le Crispr-Cas9, « outil génétique révolutionnaire » et explique que « cette nouvelle méthode, qui permet de modifier rapidement le génome, ouvre des perspectives immenses mais soulève de nombreuses questions éthiques ». A la question « Faut-il instituer un moratoire sur la technique Crispr-Cas9 ? », Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme-Lejeune, répond : « Oui, en cas d’usage sur un embryon précoce ou des cellules sexuelles ». Hervé Chneiweiss, neurobiologiste et président du comité d’Ethique de l’Inserm, souligne quant à lui, « Ayant déjà été l’objet de plus de 1 000 articles dans les revues scientifiques, et compte tenu de sa facilité d’emploi dans les laboratoires académiques et les sociétés de biotechnologie, l’idée d’un moratoire me semble à la fois inutile et illusoire. »

La Croix, 09/02

Boom des jumeaux depuis les années 70

En quarante ans, on assiste à un doublement des naissances gémellaires, révèle une étude réalisée par Gilles Pison, professeur au Muséum national d’histoire naturelle et chercheur au musée de l’Homme, en collaboration avec deux chercheurs des universités d’Oxford (Royaume-Uni) et de Nimègue (Pays-Bas), rapporte Le Parisien. Les chercheurs ont analysé les données de l’état civil dans 32 pays, dont une majorité de pays européens. Cette hausse du taux de gémellité depuis les années 70 s’explique par « la multiplication des grossesses après 35 ans », qui augmente la probabilité d’une grossesse gémellaire, et par la diffusion de la Procréation médicalement assistée (PMA). L’étude souligne cependant que « ce jumeaux-boom pose un problème de santé publique car il s’agit d’enfants fragiles (…) ».

Le Parisien, 09/02

En Bref

Selon une étude du Pôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques, la France fait partie des pays « moyennement avancés » dans l’e-santé, loin derrière les Etats-Unis, le Japon ou la Corée du Sud, malgré l’excellence de son système de santé et le dynamisme de ses start-up. Le quotidien rapporte qu’en 2014, le marché français de l’e-santé était évalué à 2,7 milliards d’euros, ce qui représente entre 28 000 et 38 000 emplois.

Les Echos, 09/02

L’AFP, BFM Business, TMC et Parismatch.com soulignent que Poietis, start-up créée en 2014 par Fabien Guillemot, ancien chercheur de l’Inserm, a mis au point une technologie très prometteuse, l’impression 3D par laser, qui permet « d’ores et déjà de reproduire de la peau ». L’agence de presse indique que les expérimentations menées au sein d’un laboratoire de l’Inserm ouvrent déjà de nouveaux horizons pour cette technologie.

Retrouvez le dossier « Impression 3D Laser du vivant : une approche innovante à Bordeaux » sur la salle de presse.

AFP, BFM Business, TMC, Parismatch.com, 08/02

 

Search
in the press reviews


Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.




fermer
fermer
RSS Youtube