Press review

27 May 2015

12h46 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Les maladies inconnues des enfants

Libération se penche sur l’hôpital Necker, à Paris, où médecins et généticiens tentent de poser un diagnostic à des enfants atteints d’une maladie inconnue. Au sein de l’Institut Imagine (Unité Inserm 1163), les parents, venus de loin, « espèrent faire séquencer le génome de leur enfant (…) pour comprendre enfin ce qu’il se passe », explique le quotidien. Et d’ajouter que « dans ce lieu unique en France, généticiens, chercheurs et universitaires se penchent tous sur les cas inexpliqués de la médecine ». Arnold Munnich, généticien, souligne : « Nous connaissons environ 9 000 maladies génétiques. Il y a 20 000 gènes dans notre génome, qui peuvent tous potentiellement présenter des anomalies ». Malgré leurs efforts, 70 % des enfants qui sortent de consultation génétique repartent sans diagnostic.

Libération, 27/05

Comprendre le cerveau des pédophiles

Europe 1 et RTL ont indiqué que des chercheurs de l’Inserm mènent actuellement une grande étude neurologique sur les pédophiles. Ils comparent la réaction du cerveau de 40 patients pédophiles et 40 témoins en réponse à des photos d’adultes ou d’enfants. Selon Serge Stoleru, chercheur au sein de l’Unité Inserm 1178, ces mécanismes doivent être compris afin d’établir un lien entre les tendances pédophiles et une activation ou une inhibition inappropriées d’une partie du cerveau. Les résultats de ce travail minutieux permettraient de proposer des traitements adaptés. Ils sont attendus d’ici la fin de l’année.

Europe 1, RTL, 26/05

En Bref

François Berger, neurologue (Inserm/CHU de Grenoble), et Daniel Fourmy, directeur de recherche Inserm, donnent leur point de vue, dans Santé Magazine, sur le bracelet anticancer imaginé par Google. Allié à la prise d’une pilule pleine de nanoparticules, il ciblerait et éliminerait les cellules cancéreuses. Pour François Berger, « à l’heure actuelle, c’est de la science-fiction ».

Pour en savoir plus, revoir les explications de François Berger dans le film : « Nanomédecine des tumeurs » en ligne sur le site de l’Inserm.

Santé Magazine, 27/05 

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la sclérose en plaques (SEP) célébrée aujourd’hui, le Parisien s’intéresse à la meilleure façon de parler de la maladie aux enfants. Un thème abordé par la Maison de la SEP dans ses réunions ateliers organisées dans toute la France. Gaëlle Lhomme, psychologue, explique qu’il faut dire la vérité à l’enfant et que « les parents seront surpris par sa capacité d’acception et son courage ».

Le Parisien, 27/05

Le Figaro publie un article sur l’« intelligence [qui est] différente à chaque âge de la vie ». D’après le quotidien, une étude américaine révèle que « les facettes de l’intelligence ne « vieilliraient » pas de la même façon, certaines ne faisant même que s’améliorer au fil des années ». Bernard Sablonnière, neurobiologiste, indique  que « certaines capacités peuvent rester performantes dans la vieillesse si elles ont été entretenues ».

Le Figaro, 27/05

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube