Press review

09 September 2015

12h15 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

L’hypnose : encore à prouver

Un rapport remis à la Direction Générale de la Santé par Bruno Falissard et Juliette Gueguen à l’Inserm révèle que si « l’hypnose présente un intérêt thérapeutique lors d’anesthésie et pour la prise en charge du syndrome de l’intestin irritable », les études « ne permettent pas de conclure » à son bénéfice pour le sevrage tabagique ou la douleur à l’accouchement par exemple, rapportent la presse écrite, radios et télévision. Les chercheurs de l’Inserm se sont également intéressés à l’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing ou technique de désensibilisation et retraitements par mouvements oculaires) qui  s’avère être « une thérapie efficace dans la prise en charge du syndrome de stress post-traumatique ». Enfin, ils soulignent qu’« aucun effet indésirable grave ne paraît attribuable à l’hypnose ».

Retrouver le communiqué « Comment évaluer l’efficacité de l’hypnose ? » sur la salle de presse de l’Inserm

AFP, Europe 1, France Inter, France 5, Les Echos, Le Quotidien Du Médecin ,  08/09, La Croix, Le Monde 09/09

Chimérisme mère-enfant : le rôle des cellules fœtales

Selon une étude américaine, menée par l’équipe d’Amy Boddy (université de l’Arizona) et publiée dans BioEssays, « lors d’une grossesse, des cellules fœtales peuvent s’établir durablement dans l’organisme maternel », Le Monde. Nathalie Lambert, de l’Inserm explique : « Le placenta n’est pas une barrière hermétique » ainsi des cellules de fœtus peuvent passer vers la mère et inversement. D’après Lee Nelson, professeur de médecine à l’université de Washington, « ce microchimérisme est très répandu : nous pensons qu’il est présent chez tout le monde ». Selon le quotidien ces cellules ont « des effets tantôt bénéfiques, tantôt négatifs pour la mère ». Selin Aractingi (Inserm/UPMC) a, par exemple, démontré qu’elles aideraient à la cicatrisation cutanée chez la souris dans une étude publiée en 2012.

Le Monde, Science et Médecine, 09/09

En Bref

Dans un dossier intitulé « Labos-médecins. Les liaisons dangereuses », L’Express publie des extraits du livre de Philippe Even, « Corruptions et crédulité en médecine », à paraître le 10 septembre. L’auteur y dénonce les liens entre laboratoires et médecins, les accusant d’avoir créé « un énorme marché artificiel ».

L’Express, 09/09

Une équipe française vient de découvrir une nouvelle espèce de virus géants : Mollivirus sibericum, « dans des couches de sol gelé sibérien daté de 30 000 ans ». souligne Le Monde. Selon Jean-Michel Claverie, professeur de médecin, cela doit « conduire à s’interroger sur le risque éventuel que certains de ces virus géants ne se réveillent un jour » rapporte le quotidien.

Le Monde, 08/09

Une étude réalisée par l’Institut de recherches en technologies et sciences pour le vivant (CEA/CNRS/ université Grenoble-Alpes) publiée dans Nature Materials, révèle que les « microtubules, constituants majeurs du squelette de nos cellules », « ont la capacité de se réparer toutes seules », rapporte Le Monde.

Le Monde, Science et Médecine, 09/09

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube