Synthèse de presse

02 mai 2013

12h01 | Par INSERM (Salle de presse)

Des prothèses non conformes font l’objet d’une enquête

Aujourd’hui en France rapporte que le laboratoire Ceraver, spécialisé dans les prothèses de la hanche et du genou, a mis sur le marché des appareils ne bénéficiant pas des normes européennes, tout en portant indûment le logo « CE ». Quelque 650 patients appareillés dans une soixantaine d’hôpitaux devront donc être réexaminés par leurs chirurgiens. C’est l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui a mis au jour cette affaire, révélant en outre que Ceraver a fait des essais sur l’homme (placement dans le fémur de patients de tiges métalliques avec un revêtement antibactérien) sans autorisation. Cette expérimentation s’est déroulée en juin 2011 à l’hôpital Ambroise-Paré de Boulogne (Hauts-de-Seine). « Pour l’instant, nous n’avons pas identifié de risque sanitaire mais un problème de conformité », a indiqué le directeur adjoint de l’ANSM, François Hébert. Interrogé par le journal, le PDG de Ceraver, Daniel Blanquaert, a reconnu des « choses anormales », à savoir l’absence d’autorisation. La ministre de la Santé, contactée, a fait savoir qu’une enquête allait être lancée, alors que le parquet va bientôt être saisi.

Aujourd’hui en France, 02/05

Plan Autisme : le gouvernement délaisse l’approche psychanalytique

Dans un entretien à Aujourd’hui en France, la ministre déléguée aux Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, présente le troisième plan Autisme, sur la période 2014-2017. Elle annonce notamment qu’à partir du premier trimestre 2015 une grille de dépistage des premiers signes d’autisme, dès l’âge de 18 mois, sera intégrée au carnet de santé. Par ailleurs, 350 « places de répit », structures accueillant pour une courte durée les enfants autistes pour soulager les parents, seront créées (il en existe actuellement 40). Autres mesures : nouvelles places en unité d’enseignement en maternelle, nouvelles places d’accueil pour les adultes, plus grande implication des parents au développement du plan et formation des professionnels du secteur médico-social aux méthodes éducatives. Sur ce point, la ministre souligne : « En France, depuis quarante ans, l’approche psychanalytique est partout, et aujourd’hui elle concentre tous les moyens. Il est temps de laisser la place à d’autres méthodes, pour une raison simple : ce sont celles qui marchent, et qui sont recommandées par la Haute Autorité de santé ». Elle avertit que seuls les établissements travaillant dans ce sens auront de nouveaux moyens. 600 000 Français sont atteints d’autisme ou de troubles envahissants du comportement, et 8 000 enfants naissent autistes chaque année, soit un enfant sur 150.

Aujourd’hui en France, 02/05

En Bref

Selon une étude de l’InVS, la première du genre sur le sujet, publiée dans le cadre de l’étude nationale nutrition santé, la population française présente « un taux d’imprégnation par les pesticides parmi les plus élevées, par rapport à ceux relevés dans les pays comparables », indique Le Monde. L’étude comporte deux volets, mais c’est le premier qui est le plus inquiétant : l’exposition aux pyralènes et aux pesticides. Une des explications apportées est que la France présente des retards chroniques en matière de « biosurveillance », comparé aux autres pays européens. S’agissant du deuxième volet de l’étude, la présence de métaux lourds dans l’organisme, les conclusions sont plus rassurantes et soulignent des taux de plomb en baisse de 60% par rapport à 1995. Le Monde, 02/05
Un article de La Croix s’intéresse à une étude du Laboratoire de psychologie médicale et d’addictologie de l’Université libre de Bruxelles, selon laquelle « pour effectuer une tâche simple de mémorisation, les jeunes pratiquant la ‘défonce alcoolique’ doivent beaucoup plus activer le cortex de leur cerveau » que les autres. Le « binge drinking », s’il ne laisse rien apparaître de négatif en termes de performance et de réussite universitaire, induirait donc des modifications au niveau cérébral, dont on ignore encore si elles sont réversibles ou non. La Croix, 02/05
L’Usine Nouvelle a réalisé une enquête sur l’aide représentée par la 3D dans le domaine biomédical, et plus particulièrement en médecine régénérative et pour les tests de médicaments. Le principe ultime : « imprimer » l’organe couche par couche, avec un liquide contenant des cellules vivantes en lieu et place de l’encre. Fabien Guillemot (Inserm) a ainsi mis au point une imprimante LAB (« laser assisted bioprinting ») qui permet à des impulsions laser d’éjecter vers un support des micro-gouttes contenant les cellules. « La viabilité des cellules a été démontrée, y compris in vivo, sur la souris », souligne-t-il. L’Usine Nouvelle, 02/05
Selon le réseau de surveillance Sentinelles, la varicelle a sévi de façon « modérée » à « forte » dans 11 régions de France la semaine dernière. La moyenne nationale est de 50 cas pour 100 000 habitants. France Inter, France Info, Europe 1, 01/05, Aujourd’hui en France, Direct Matin, 20 minutes, 02/05
Dans le cadre d’une émission de France Culture sur les maladies rares, le professeur Stanislas Lyonnet, prix Inserm 2009, a évoqué son expérience de ces maladies et le travail d’accompagnement des patients lors de ses consultations à l’hôpital Necker de Paris. France Culture, 30/04

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube