Synthèse de presse

10 août 2017

11h48 | Par INSERM (Salle de presse)

Archana Singh-Manoux, une épidémiologiste en guerre contre Alzheimer

 Le Point brosse le portrait et retrace le parcours d’Archana Singh-Manoux, une chercheuse Inserm de talent, qui codirige deux grands laboratoires spécialisés en épidémiologie, à Paris (le Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations, au côté d’Alexis Elbaz, à Villejuif) et à Londres. Récompensée en 2015 par le prix Recherche de l’Inserm pour ses travaux sur le vieillissement cognitif, son travail consiste à suivre de grandes cohortes de personnes pour évaluer l’influence de différents facteurs de risques sur le vieillissement et tenter de prévenir ou retarder l’apparition des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer. « Mon principal souci est de vérifier qu’on identifie les vrais facteurs de risque et qu’on ne les confond pas avec les conséquences d’une maladie à un stade préclinique », insiste-t-elle. Jean-François Dartigues, directeur de recherche Inserm spécialisé dans le vieillissement souligne : « Archana devrait être un modèle pour tous les jeunes chercheurs ».

Le Point, 10/08

Vaccins : les adjuvants dans le collimateur

Jacqueline Bergel, avocate mandatée par l’Institut pour la protection de la santé naturelle, demande à la ministre de la Santé d’user « des pouvoirs qui lui sont conférés » pour imposer aux laboratoires de ne plus mettre d’adjuvant à l’aluminium dans les vaccins obligatoires, mais aussi dans tous ceux qui sont susceptibles de le devenir, rapporte Le Monde. Elle pointe ses « effets secondaires néfastes tant pour les enfants très jeunes que pour les adultes ». Agnès Buzyn, ministre de la Santé, estime à l’inverse que ces adjuvants, utilisés par les laboratoires pour stimuler la réponse immunitaire, « ne sont pas nocifs pour la santé, ainsi que tous les rapports le montrent ». Sur le sujet, Le Monde souligne qu’aucune étude épidémiologique n’a pour le moment permis de trancher le débat.

Le Monde, 10/08

En Bref

 

La Vie tente de décrypter la part de la génétique et du vécu personnel pour résoudre « l’énigme des frères et sœurs », car « au sein des fratries, les similitudes sont parfois frappantes, les divergences extrêmes ». Interrogé sur les vrais jumeaux, Bruno Falissard, directeur de l’unité Inserm « Santé mentale et santé publique » à Paris, les qualifie de « miracles de la nature ». « Ces clones naturels constituent des modèles d’une pureté extraordinaire pour qui tente de démêler la part des facteurs génétiques et environnementaux dans l’expression d’un caractère ou d’une maladie », note-t-il.

La Vie, 10/08

Devant l’ampleur de la crise sanitaire des œufs contaminés à l’insecticide Fipronil, née au Pays-Bas et en Belgique, et qui concerne aujourd’hui 7 pays européens, le ministre français de l’Agriculture, Stéphane Travert a mis en cause la lenteur du réseau d’alerte sanitaire européen sur l’alimentation humaine et animale (RASFF), relaie Le Figaro. A ce jour, 5 établissements français d’ovoproduits (sur 80) sont touchés par les œufs contaminés. A l’autre bout de la chaine, aucune baisse de consommation n’est constatée, mais les œufs bio et de plein air gagnent des parts de marché.

Le Figaro, 10/08

Pèlerin revient sur la technique Crispr-Cas9, une sorte de ciseaux moléculaires, découverte en 2012 par la Française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna. Le journal décrypte en 3 étapes cette avancée majeure qui fait débat, en faisant notamment intervenir Hervé Chneiweiss, président du comité d’éthique de l’Inserm.

Pèlerin, 10/08

Reprise du communiqué de presse du 30/06/16 : « Les enjeux éthiques de la technologie CRISPR-Cas9 »

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube