Synthèse de presse

10 janvier 2013

11h44 | Par INSERM (Salle de presse)

Le centre intégré de prise en charge de l’obésité (CIO) de Toulouse labellisé

Le Quotidien du médecin souligne que le centre intégré de prise en charge de l’obésité (CIO) de Toulouse fait partie des cinq centres en France labellisés comme référents. Le Pr Patrick Ritz, de l’unité transversale de nutrition clinique au CHU, porteur du projet, souligne : « Cette labellisation est une reconnaissance de nos compétences et de notre travail de recherche sur l’obésité lancé depuis longtemps ». Le journal indique que « le centre toulousain s’appuie sur plusieurs services spécialisés et déjà très reconnus, parmi lesquels l’unité Inserm d’épidémiologie qui a développé des compétences dans l’analyse des cohortes importantes de patients (…) ». Le Pr Ritz ajoute : « (…) Nous allons mettre en place des cohortes de patients et intégrer différentes approches de la recherche (sociologique, psychologique, cardio-vasculaire…) pour mesurer d’éventuelles interactions dans l’apparition de la maladie ». Outre l’amélioration de la recherche, les équipes toulousaines ont pour objectif de « mettre en œuvre une prise en charge personnalisée pour chaque patient », avec d’ici à la fin du prochain schéma régional d’organisation sanitaire (SROS) « une équipe spécialisée dans l’obésité dans chaque hôpital général », indique Le Quotidien du médecin. Enfin, un site Internet sera, dès cette année, à la disposition des patients recherchant un spécialiste près de chez eux, ainsi que des chercheurs et entreprises souhaitant connaître les « dernières actualités des plateformes de recherche », explique le journal. 

Le Quotidien du médecin, 10/01

Inauguration en 2013 de l’institut hospitalo-universitaire dédié aux maladies génétiques 

Dans un dossier sur les « grands chantiers » de 2013, Le Nouvel Observateur cite l’inauguration d’Imagine, l’institut hospitalo-universitaire dédié aux maladies génétiques, installé sur le campus de l’hôpital Necker-Enfants malades à Paris. Il réunira médecins et chercheurs sous la direction du Pr Alain Fischer. Le bâtiment de 19 000 m², conçu sur sept niveaux, « abritera des consultations pluridisciplinaires, des laboratoires, une plateforme technologique et un centre de séminaires », indique l’hebdomadaire. Ce projet, d’un coût s’élevant à 60 millions d’euros, est financé par l’AP-HP, la Fondation Imagine, les ministères de la Santé et de la Recherche, la région Ile-de-France, l’Inserm et le département de Paris, précise-t-il.

 Le Nouvel Observateur, 10/01

En Bref

Selon les réseaux de surveillance, « l’épidémie de grippe s’étend maintenant à la quasi-totalité des régions de France métropolitaine, tandis que l’épidémie de gastro-entérite s’est bien installée », indique l’AFP. Trois virus grippaux, les A/H1N1, A/H3N2 et B circulent conjointement, a signalé le réseau Grog. Le réseau Sentinelles-Inserm estime, pour sa part, que « le niveau des syndromes grippaux devrait continuer d’augmenter cette semaine ». Selon le réseau, concernant la gastro-entérite, cette seconde semaine consécutive « au-dessus du seuil épidémique » confirme l’épidémie. AFP, Europe 1, 09/01
Le Quotidien du médecin rend compte de la récente découverte par l’équipe Inserm 851 « Immunité, infection, vaccination » de Lyon de cellules NKT, qui, sur un modèle expérimental de souris, « jouent un rôle dans les allergies de contact ». Les chercheurs ont constaté que « les souris qui ne possèdent pas les cellules NKT présentent des réactions allergiques très exacerbées », indique le journal. Ces cellules « constitueraient ainsi des cibles thérapeutiques potentielles dans les dermatites allergiques de contact » (dermatite, eczéma), conclut-il. Le Quotidien du médecin, 10/01
Le Figaro se penche sur les « liaisons dangereuses du Pr Séralini ». Ce professeur, « mondialement connu, depuis la publication en septembre dernier d’une étude prétendant démontrer la nocivité d’un maïs OGM sur des rats », a travaillé avec « Seven Pharma, une société spécialisée dans la fabrication de produits homéopathiques ». Le Figaro, 10/01
Une étude française, pilotée par Anne-Claude Crémieux, professeur de maladies infectieuses à l’université de Versailles-Saint-Quentin, et Pierre Tattevin, professeur de Rennes, révèle que six génériques de de la Vancomycine, un antibiotique utilisé contre les infections nosocomiales, sont efficaces, indiquent Les Echos. Ces résultats, publiés en ligne sur le site de « Antimicrobial agents and chemotherapy », s’ils sont confirmés par les études américaines en cours, « devraient mettre un terme aux spéculations autour de l’efficacité ou non des génériques de la Vancomycine et, plus largement, des antibiotiques », souligne le quotidien. Les Echos, 10/01 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube