Synthèse de presse

11 octobre 2012

12h18 | Par INSERM (Salle de presse)

Prix Nobel de Chimie

Robert Lefkowitz, de l’Université Duke, et Brian Kobilka, de l’Université de Stanford, ont reçu le prix Nobel de Chimie pour leurs recherches sur la cellule. Ce prix récompense « une trentaine d’années de recherches intensives [des deux chercheurs] sur les récepteurs situés à la surface de nos milliers de milliards de cellules », souligne l’AFP. Stefano Marullo, directeur de recherches Inserm à l’Institut Cochin (Paris), explique, à l’agence de presse, que « des récepteurs comme ça, il y en a plusieurs centaines qui sont impliqués dans à peu près toutes les fonctions de l’organisme, et dans à peu près toutes les maladies ». Les deux médecins ont réussi à identifier ces récepteurs, qui sont longtemps restés une énigme, et, en 2011, à « observer en direct le passage du signal donné par une hormone au récepteur situé à l’extérieur de la cellule, puis dans les ‘‘protéines G’’ situées à l’intérieur », souligne l’AFP.

AFP, 10/10, L’Echo, 11/10

 

Les enfants devant les écrans

Une étude d’Aric Sigman, médecin anglais psychologue et spécialiste de la santé des enfants, publiée dans la revue Archives of Disease in Childhood, rend compte du temps passé par les enfants devant un écran (télévision, ordinateur, console de jeu, tablette, téléphone portable), souligne Le Figaro. Le scientifique explique qu’« un enfant né aujourd’hui aura passé, à l’âge de 7 ans, l’équivalent d’une année pleine, jour et nuit, à scruter l’écran ». (…) Il s’agit d’un véritable enjeu de santé publique et d’un lien direct et linéaire avec le risque de maladie ». Citant de nombreuses études sur ce sujet, le médecin souligne que les longues heures passées devant un écran ont des effets sur l’obésité, la capacité d’attention des enfants et ont un lien avec « des problèmes de santé, y compris des maladies cardiaques, des AVC ou encore le diabète », rapporte le quotidien. Certaines études rendent compte également de « symptômes addictifs, mais aussi du risque d’isolement social ou encore d’incapacité à montrer de l’empathie », ajoute Le Figaro. Le scientifique regrette que tous ces effets fassent très peu l’objet d’études.

Le Figaro, 11/10

 

En Bref

Humanité Dimanche souligne que Gregory Batt, chercheur en biologie computationnelle à l’INRIA et Pascal Herson (CNRS), ainsi que d’autres chercheurs, ont réussi à fabriquer une plate-forme permettant de contrôler en temps réel un processus cellulaire. Cette nouvelle prouesse de la biologie synthétique est rapportée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Gregory Batt explique, dans Humanité Dimanche, que « la plate-forme offre aux biologistes la possibilité de jouer avec les niveaux d’expression d’une protéine dans la cellule (…) ». Humanité Dimanche, 11/10

Dans un entretien accordé à Metro, à l’occasion de la Fête de la science, Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, souligne : « On peut être fier de la compétence de nos chercheurs. Par exemple, la France investit 45 millions d’euros par an pour la recherche sur le sida. Les Etats-Unis 4,5 milliards. Mais le nombre des publications scientifiques américaines sur le sujet n’est que 10 fois supérieur au nôtre ». Elle estime que « nous serions encore meilleurs si nous étions davantage Européens ». Selon elle, « il faut créer une Europe de la recherche (…) ». Metro, 11/10

France Info rend compte de l’organisation, les 12 et 13 octobre, du festival Sciences Frontières à Marseille, en partenariat notamment avec l’Inserm, l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et l’IFREMER. France Info, 10/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube