Synthèse de presse

12 septembre 2013

12h00 | Par INSERM (Salle de presse)

Les effets indésirables des médicaments sous-déclarés

Les conclusions du rapport sur « la réorganisation des vigilances sanitaires » demandé au directeur général de la Santé, Jean-Yves Grall, ont été remises hier à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, indique Libération. Selon son auteur, « le dispositif de surveillance sanitaire est fortement marqué par la sous-déclaration [de ces effets indésirables]». Jean-Yves Grall explique cette situation par « la méconnaissance des circuits et du rôle des acteurs et surtout [par] (…) la complexité et la lourdeur administrative des dispositifs existants ». Il propose donc « une profonde refonte » du système, explique le quotidien. Selon le directeur général de la Santé, « il faut faire des patients des acteurs de la politique de santé et de la sécurité sanitaire en facilitant les signalements qu’ils effectuent ». Il est nécessaire également de « promouvoir l’implication des professionnels, quel que soit leur mode d’exercice, dans le signalement des événements indésirables ». Le rapport préconise donc la création d’un portail unique de déclaration, ouvert à tous. Jean-Yves Grall explique : « Il faut optimiser le système d’information dans le sens d’une meilleure exhaustivité, d’une plus grande pertinence des signaux recueillis et de leur traitement, en formalisant les conditions de recours aux niveaux national et régional ».

Libération, 12/09

Un produit permettant de devenir « invisible » des moustiques

Des chercheurs américains ont révélé, lors d’une conférence de l’American Chemical Society à Indianapolis, avoir identifié des molécules inhibant l’odorat des moustiques, rapporte Le Figaro. Selon les travaux du Pr Ulrich Bernier, chercheur au Département américain de l’agriculture (USDA) et de ses collègues, « certaines molécules sécrétées par la peau et par les bactéries qui s’y trouvent réussissent à inhiber l’odorat » de ces insectes, indique le quotidien. Le journal souligne que « l’enjeu est considérable dans de nombreuses régions du globe car les suceurs de sang sont responsables de la transmission de maladies parfois mortelles ». Ces répulsifs présenteraient par ailleurs l’avantage, contrairement aux insecticides, de ne pas conduire à un phénomène de résistance des moustiques, souligne Paul Reiter, entomologiste à l’Institut Pasteur à Paris. Le Pr Bernier indique que les composés chimiques qui inhibent les sens des moustiques, tels que le méthyl-1 pipérazine, déjà utilisé dans l’industrie pharmaceutique, pourraient être intégrés à des produits, lotions, cosmétiques ou vêtements.

Le Figaro, 12/09

En Bref

Les Echos soulignent que « les Français ont moins confiance dans les vaccins ». Ainsi, le taux de vaccination contre la grippe saisonnière des personnes âgées de plus de 65 ans a chuté à environ 60% durant l’hiver 2011-2012, contre 70% deux ans plus tôt. Face à cette perte de confiance, les industriels regroupés au sein du LEEM (syndicat de l’industrie pharmaceutique) ont fait des propositions aux autorités de santé. Le LEEM vient également d’ouvrir une version française du site Vaccinestoday.eu.Les Echos, 12/09

Aujourd’hui en France rend compte en exclusivité des « projets du gouvernement pour limiter le déficit de la Sécurité sociale en 2014 ». « Les produits jugés dangereux pour la santé sont dans le collimateur », indique le quotidien. La cigarette électronique, soupçonnée de contenir des substances dangereuses pour la santé, pourrait être taxée. Le tabac subirait également un prélèvement payable par les buralistes mais répercutable auprès des industriels. Aujourd’hui en France, 12/09

Des chercheurs ont identifié une signature de trois gènes qui prédisent l’évolution des cancers prostatiques à bas risque sur la base du score de Gleason, indique Le Quotidien du médecin. Le Dr Cory Abate-Shen et son équipe de l’université Columbia (New York) ont constaté que « FGFR1, PMP22 et CDKN1A, associés au vieillissement cellulaire, sont fortement exprimés dans les tumeurs qui resteront indolentes (la majorité) et sont sous-exprimés dans les tumeurs qui deviendront agressives (une minorité) », explique le journal. Le Quotidien du médecin, 12/09
 

Selon le rapport publié par le GFAN, le Réseau des plaideurs pour le Fonds mondial de lutte contre le sida, « pour la première fois, nous pouvons battre le sida ». Le document préconise d’augmenter le budget du Fonds, et l’estime à 11,3 millions d’euros pour réussir à endiguer l’épidémie. 20 Minutes, 12/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube