Synthèse de presse

13 février 2014

13h04 | Par INSERM (Salle de presse)

Une nouvelle technique contre le cancer : de la rouille et un champ magnétique

Le quotidien 20 Minutes Paris s’intéresse aux travaux d’une équipe de recherche toulousaine de l’université Paul-Sabatier qui a testé avec succès, en collaboration avec l’Institut national des sciences appliquées et le CNRS, « une nouvelle technique » contre le cancer. Celle-ci utilise « de la rouille et un champ magnétique ». Daniel Fourmy, directeur de recherche à l’Inserm, explique que l’objectif est « de tuer les cellules cancéreuses de l’intérieur, à la manière d’un cheval de Troie ». Le journal précise que « les cellules gorgées de rouille sont soumises à un champ magnétique, provoquant une surchauffe interne et finalement leur mort ». Cette innovation thérapeutique a été pour l’instant testée en culture, sur des tumeurs du pancréas. L’objectif est désormais de tester la découverte sur des souris.

20 Minutes Paris,13/02


L’épidémie de grippe désormais installée en France métropolitaine

L’AFP s’intéresse à l’arrivée de l’épidémie de grippe en France métropolitaine. Selon le réseau Sentinelles-Inserm, 274 000 personnes auraient consulté un médecin pour les symptômes liés à la grippe au cours des deux dernières semaines. Sentinelles précise que, pour la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de symptômes grippaux a été estimé à 243 cas pour 100 000 habitants, « au dessus du seuil épidémique » fixé à 167 cas pour 100 000 habitants. Le réseau souligne que « cette deuxième semaine consécutive de dépassement du seuil vient confirmer l’arrivée de l’épidémie de grippe». Dans son bulletin hebdomadaire, l’Institut de veille sanitaire (InVS) comptabilise 13 décès de patients grippés depuis le 1er novembre dernier. La gastroentérite, quant à elle, tend à se calmer, souligne l’institut.

AFP, 12/02

En Bref

Le Quotidien du médecin se penche sur « le volet médicament de la future loi autonomie ». Michèle Delaunay, ministre déléguée à l’autonomie, propose des mesures destinées à réduire le volume des prescriptions et encourager les médecins à prévenir le risque iatrogénique, à l’origine de plus de 10% des hospitalisations des plus de 65 ans. Ces mesures font suite au récent rapport du Pr Philippe Verger qui a révélé qu’un patient résidant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) consomme en moyenne sept molécules par jour.

Le Quotidien du médecin, 13/02

Le Nouvel Observateur revient sur la constitution, fin décembre, « dans la plus extrême discrétion », d’un « consortium français de recherche » pour « l’étude des effets sanitaires à long terme liés à la consommation d’OGM ». Placé sous la direction du Pr Bernard Salles, directeur du centre de recherche en toxicologie alimentaire (ToxAlim) de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), celui-ci regroupe des labos de l’Inra et de l’Inserm, en la personne du Dr Robert Barouki, de l’unité ‘‘pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire’’. L’hebdomadaire rappelle qu’en juillet dernier, l’ancienne ministre de l’Ecologie, Delphine Batho avait suivi l’avis de l’Anses et signé un appel d’offres du programme de recherche Risk’OGM.

Le Nouvel Observateur, 13/02

Le journal Les Echos présente le premier simulateur des mécanismes biologiques de l’épilepsie développé par la société Rhenovia Pharm (spécialiste de la biosimulation du système nerveux) dans le cadre du consortium Rhenepi avec SynapCell. Le quotidien explique que « cet outil de R&D ouvre de nouvelles perspectives aux traitements antiépileptiques et pour identifier les risques pro-convulsifs des futurs médicaments ».

Les Echos, 13/02

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube