Synthèse de presse

13 septembre 2012

16h34 | Par INSERM (Salle de presse)

La moitié des médicaments mis en vente sont inutiles

Selon les professeurs de médecine Philippe Even et Bernard Debré, qui publient à un livre à ce sujet, « la moitié des médicaments mis en vente en pharmacie sont inefficaces » et « 5% seraient même dangereux », explique Aujourd’hui en France. Dans une interview accordée au quotidien, Philippe Even, coauteur du « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux », estime que « le gouvernement [devrait] décider d’un plan massif de déremboursement de ces médicaments inutiles ». Par ailleurs, dans une interview publiée dans Le Nouvel Observateur, le professeur explique que « les découvertes sont toujours nombreuses mais ponctuelles. On avance, mais pas à pas. (…) Ainsi, ces vingt dernières années, pas un seul traitement de grande envergure, c’est-à-dire qui soit à la fois très actif et qui concerne un grand nombre de malades, n’a été découvert ». Il ajoute : « Lentes et difficiles, les découvertes ne se font plus désormais que dans les laboratoires universitaires. L’industrie a décroché, elle a abandonné les recherches devenues trop complexes ».

Le Nouvel Observateur,Aujourd’hui en France page 1page 2, 13/09

 

Plus de bénéfices que de risques dans le dépistage du cancer du sein

La « plus grande enquête européenne publiée à ce jour » sur le dépistage du cancer du sein a analysé les bénéfices et les risques de celui-ci, rapporte Le Figaro. Deux groupes de travail, coordonnés par Stephen Duffy (London School of Medicine), ont été mis en place pour cette enquête : l’un étudiant les programmes de dépistage régulièrement évalués de 9 pays européens, l’autre les 26 programmes dans 18 pays, entre 2001 et 2007. « En évaluant les effets du dépistage sur des femmes en Europe, les auteurs calculent que pour 1 000 femmes soumises tous les deux ans à une mammographie entre 50 et 69 ans, 7 à 9 décès sont évités et 4 femmes sont surdiagnostiquées (à tort) », souligne le quotidien. Ces travaux concluent que « le bénéfice du dépistage est supérieur aux risques même si ceux-ci ne sont pas négligeables », ajoute Le Figaro. Stephen Duffy souligne : « Il y a eu beaucoup de débats sur ces sujets au cours des dernières années, et il était temps qu’n groupe d’experts internationaux fasse un tel travail ».

Le Figaro, 13/09

En Bref

L’ensemble des médias revient sur les premiers résultats, publiés hier, del’enquête Fecond, menée par l’Inserm et l’Ined. Nathalie Bajos, directrice de recherche de l’Inserm, et coresponsable de l’enquête, explique à l’AFP : les jeunes femmes de 20-24 ans « ont une couverture contraceptive moindre et moins efficace qu’il y a dix ans ». (AFP, France 2, France 3, France 5, I Tele, France Bleu, France Info, France Inter, BFM TV, Europe 1, RTL, RMC Info, 12/09, Le Monde, L’Humanité, Les Echos, Le Quotidien du pharmacien, 13/09)

Sur le même sujet, selon un sondage BVA pour le laboratoire HRA Pharma, rendu public par 20 Minutes, 9 femmes sur dix estiment que la contraception d’urgence est un progrès, mais elles sont autant à l’associer à de laculpabilité et à un tabou. 20% d’entre elles considèrent même que son recours constitue une honte. 20 Minutes, 13/09

Une étude sur les oméga-3, menée par des chercheurs de l’université de Ioannina (Grèce) et publiée dans le Journal of the American Medical Association(JAMA), révèle que « la consommation de ces acides gras ne diminue pas le risque de mortalité », en particulier d’origine cardiovasculaire, indique Le Monde. Pour arriver à cette conclusion, l’équipe de chercheurs a procédé à « l’analyse combinée de 20 études d’apports en oméga-3 chez un total de près de 70 000 patients ». Le Monde, 13/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube