Synthèse de presse

14 août 2014

11h42 | Par INSERM (Salle de presse)

IRM : les délais d’attente s’allongent


Le quotidien Les Echos présente le résultat de l’étude annuelle sur les délais d’attente d’Imagerie à Résonance magnétique (IRM) réalisée par ISA, association en lien avec les industriels de l’imagerie. L’édition 2014 de l’étude pointe une explosion des délais d’attente. « Jamais une telle aggravation n’avait été observée en onze ans d’étude. Entre 2013 et 2014, l’attente a progressé de sept jours », précise l’étude, exposant toutefois de fortes disparités suivant les régions. En cause : le manque d’équipement. La progression du nombre de machines est de l’ordre de 5,9% par an, alors que les demandes augmentent de 6% à 12% par an. Le ministère de la Santé considère toutefois que le délai d’attente n’est pas le seul indicateur à prendre en compte. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociale et de la Santé, remarque que « si l’on se base sur le nombre d’examens IRM par habitant, la France est très bien placée ».

Les Echos, 14/08


En Bref

Michel Devard, directeur de recherche à l’Inserm au sein du Grenoble Institut des neurosciences, est intervenu hier sur RFI pour évoquer le naucléa Latifolia, une plante africaine antidouleur qui a les mêmes vertus que les médicaments à base de morphine, avec des risques de dépendance plus limités. RFI, 13/08
Le Nouvel Observateur présente une étude américaine publiée dans Sleep, la revue de l’Académie américaine de Médecine du Sommeil. Au cours de leurs travaux, les chercheurs ont observé au sein d’une population de jumeaux du même sexe, que ceux chez qui le gène BHLHE41 avait muté dormaient deux à trois heures de moins que leur frère ou sœur. Par ailleurs, l’étude révèle que privés de sommeil durant trente-six heures, ils étaient 40% plus performants physiquement et avaient une plus grande capacité de récupération. Le Nouvel Observateur, 14/08

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube