Synthèse de presse

15 septembre 2016

12h45 | Par INSERM (Salle de presse)

Découverte d’une nouvelle technique pour reproduire le vivant

Des chercheurs des universités de Bath (Royaume-Uni) et de Ratisbonne (Allemagne) ont réussi à obtenir « des souriceaux viables sans avoir recours à des ovocytes, ces cellules sexuelles d’origine maternelle », rapportent Le Monde et La Croix. Dans ce travail, publié dans la revue Nature Communications, les biologistes « ont utilisé des embryons de souris à un stade très précoce, avant la première division cellulaire », souligne Le Monde. Et d’expliquer : « Ces embryons ont subi un traitement chimique afin d’activer la division cellulaire pour qu’ils ne possèdent plus qu’un seul jeu de chromosomes et donc qu’une moitié de matériel génétique » et dans chacun d’entre eux un spermatozoïde a été ensuite injecté, comme lors d’une fécondation in vitro.

Le Monde, 15/09

Des critères permettant d’augmenter les dons d’organes en cas d’arrêts cardiaques

RTL a indiqué hier soir dans son journal qu’il y a 40 000 arrêts cardiaques chaque année en France. Ces personnes sont des donneurs d’organes potentiels. Une équipe de l’AP-HP et de l’Inserm vient de définir trois critères médicaux permettant d’identifier de manière précoce des patients en arrêt cardiaque ne présentant aucune chance de survie. Le Pr Xavier Jouven, chef du pôle cardiologie de l’Hôpital européen Georges-Pompidou, explique dans une interview à la chaîne radiophonique ces critères.

RTL, 14/09

En Bref

L’AFP indique que Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite, affirme vouloir regrouper notamment le CNRS, l’Inserm et l’Inra et leur « faire rejoindre l’université ». Dans un entretien à L’Express, l’ancien ministre de l’Agriculture explique : « Nos chercheurs doivent reprendre place dans l’université. (…) Nous confierons l’ensemble des financements à un institut de recherche. Je ne veux plus d’une République autonome de la recherche ».

AFP via Lepoint.fr, 14/09, Les Echos, 15/09

Les travaux du Dr Olivier Delattre, directeur de recherche Inserm et directeur du SIRIC de l’Institut Curie, et ceux du Pr Michel Attal, directeur général de l’Institut universitaire du Cancer Toulouse Oncopole, ont été récompensés, cette année, par le prix de la Fondation ARC Léopold Griffuel. Les travaux du Dr Delattre ont permis de mettre au point un test moléculaire de diagnostic de la tumeur d’Erwing et ceux du Pr Attal d’appliquer un nouveau standard de traitement contre le myélome multiple.

Le Quotidien du Médecin, 15/09

Dans son Hors-Série, Ça m’intéresse publie un « guide Cerveau et intelligence ». Le mensuel s’intéresse notamment au « défi d’enseigner à la génération 2.0 ». Selon Jean-Philippe Lachaux, directeur de recherche Inserm, les élèves d’aujourd’hui, nés dans une société du zapping, doivent apprendre à maîtriser leur attention. C’est l’objectif du projet pilote Atol (Attentifs à l’école) lancé en Rhône-Alpes par le chercheur. Des enseignants volontaires organisent des ateliers préparés avec des chercheurs pour expliquer le principe de « l’équilibre attentionnel » souligne le magazine.

Ça m’intéresse Hors-Série, 01/09

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube