Synthèse de presse

17 novembre 2016

13h36 | Par INSERM (Salle de presse)

Thomas Pesquet s’envole pour l’ISS où il réalisera des expériences développées par l’Inserm

20 Minutes indique que Thomas Pesquet participera à de nombreuses expériences scientifiques à bord de l’ISS pendant les six mois de la mission Proxima. Parmi ces expériences figurent des projets de recherche préparés par l’Inserm visant à étudier les effets de l’espace sur la densité osseuse, la pression artérielle, le sommeil. Pierre Boutouyrie, chercheur à l’Inserm, explique : « Six mois dans l’espace équivaut à un vieillissement des artères de dix ans sur Terre ». L’objectif, explique le quotidien, est de « mieux connaître la réversibilité du phénomène et proposer des contre-mesures pour le ralentir ».

Retrouvez l’intégralité des projets de recherches développés par l’Inserm qui seront menés à bord de l’ISS

Europe 1, Femmeactuelle.fr, 20Minutes.fr, Lci.Tf1.fr, 16/11, 20 Minutes, 17/11

Jean-Laurent Casanova, lauréat du Grand Prix Inserm 2016

Le Grand Prix Inserm 2016 sera décerné à Jean-Laurent Casanova, directeur du laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses, « hébergé à la fois à l’Institut Imagine, à l’hôpital Necker-Enfants Malades, à Paris, et à l’université Rockefeller de New York », rapporte Le Quotidien du Médecin. Il sera récompensé pour ses travaux sur la génétique humaine des maladies infectieuses qui « ont contribué à l’identification de plusieurs centaines de mutations génétiques impliquées dans des déficits immunitaires prédisposant à une infection » explique le journal. Et d’indiquer que « ses découvertes permettent aujourd’hui de proposer aux enfants touchés et à leur famille un diagnostic moléculaire et génétique ». La cérémonie annuelle des Prix Inserm se déroulera le 8 décembre au Collège de France.

Lire le communiqué « Jean-Laurent Casanova, spécialiste de la génétique des maladies infectieuses, lauréat du Grand Prix Inserm 2016 »

Le Quotidien du Médecin, 17/11

En Bref

Des chercheurs du Nationwide Children’s Hospital (Etats-Unis) pensent avoir découvert l’origine de nombreux accouchements prématurés, liés à une rupture des membranes fœtales. Selon leurs travaux publiés dans la revue Science Translational Medicine, « la percée précoce du sac amniotique » « pourrait être due à de petits dépôts de calcium dans les membranes fœtales », rapporte Sciencesetavenir.fr.

Sciencesetavenir.fr, 16/11

La biotech française Enterome et Bristol-Myers Squibb ont annoncé hier la signature d’un accord stratégique de collaboration dans le domaine de l’immuno-oncologie, indique La Tribune. « Ce partenariat vise en particulier à rechercher et développer des cibles thérapeutiques et des molécules bioactives issues du microbiote intestinal (ensemble des génomes des bactéries colonisant l’intestin, ndlr) pour le traitement du cancer ».

La Tribune, 17/11

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube