Synthèse de presse

17 octobre 2013

12h18 | Par INSERM (Salle de presse)

Journée mondiale du don d’organe et de la greffe

La Journée mondiale du don d’organe et de la greffe se déroule aujourd’hui. Selon l’Agence de la biomédecine, depuis 2007, le nombre de personnes en attente d’une greffe a augmenté presque cinq fois plus vite que le nombre de greffes réalisées. Si 3 957 personnes ont pu bénéficier d’une greffe depuis le début de l’année. 12 259 sont en revanche toujours en attente. Concernant les donneurs décédés, « le taux de refus a atteint son deuxième niveau le plus élevé jamais recensé en France », avec 33,7% de familles qui refusent le prélèvement d’organes sur le corps de leur proche au moment de sa mort clinique. Selon Jean-Pierre Scotti, le président de la Fondation Greffe de vie, « au moment du décès, les familles sont dans l’émotion, elles ne raisonnent plus et ont tendance à dire non ». Dans Le Quotidien du médecin, le Dr Marc Géraud, urologue, membre de l’association française d’urologie (AFU), greffé du cœur il y a dix ans, auteur d’un ouvrage intitulé « A cœur perdu », apporte son témoignage. 

Le Quotidien du médecin, Aujourd’hui en France, 17/10

Le pôle Cancer-Bio-Santé élargit son périmètre d’action à la problématique du vieillissement

Le pôle Cancer-Bio-Santé a présenté, le 14 octobre, sa feuille de route 2013-2018, coproduite avec ses partenaires publics, lors de la soirée de gala du 5e European cancer cluster partnering à Toulouse, rapporte La Tribune. Historiquement dédié au cancer, le pôle de compétitivité a décidé d’adopter un « véritable virage stratégique », selon le quotidien. Cancer-Bio-Santé (CBS) étend en effet son « périmètre d’action aux problématiques du vieillissement », souligne son président Pierre Montoriol. Ce dernier ajoute : « C’est une avancée que nous appelions de nos vœux depuis longtemps. Et cela n’a été rendu possible que grâce à la présence de compétences locales très pointues en la matière, comme le Géronpôle de Toulouse et Autonom’Lab, à Limoges ». Selon Philippe Prigent, directeur de CBS, « les deux territoires [Midi-Pyrénées et Limousin] sur lesquels nous intervenons ont placé la problématique au cœur de leurs priorités. Les études existent, de même que la volonté politique. Nous ne partons donc pas de zéro ». Pierre Montoriol indique : « Auparavant, nous étions parfois bloqués sur certains dossiers, où n’apparaissait pas la thématique du cancer. Notre nouveau positionnement, sur un champ plus large et plus ouvert, nous permettra à l’avenir de colabelliser de nouveaux projets ».

La Tribune, 17/10

En Bref

La Journée européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque s’est déroulée hier, indique France Info qui avait invité à cette occasion Xavier Jouven, directeur du Centre d’expertise de la mort subite de l’adulte et de l’unité Inserm « épidémiologie cardiovasculaire et mort subite ». France Info, 16/10

Le Point publie un dossier intitulé : « les prodiges de la médecine prédictive ». Laurent Alexandre, directeur de DNA Vision, indique : « Ce qui se passe est sans doute comparable, dans l’histoire de l’humanité, à la découverte de l’Amérique ».  Il ajoute cependant : « Mais il reste beaucoup à faire. Nous savons séquencer le génome, mais nous ne savons lire que 1% des informations ». Le Pr Dominique Stoppa-Lyonnet, chef du service de génétique oncologique à l’Institut Curie, explique : « En France, environ 30 000 femmes âgées de 30 à 70 ans sont porteuses [d’une mutation des gènes BRCA 1 ou 2, responsables d’une forme familiale de cancer du sein ou des ovaires], mais moins de 15 000 sont identifiées. La difficulté est de savoir ce que la médecine peut leur proposer une fois le diagnostic de prédisposition établi (…) ». Le Point, 17/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube