Synthèse de presse

18 juin 2015

12h40 | Par INSERM (Salle de presse)

Dépakine : 425 cas de malformations à la naissance en France

Selon Le Figaro, l’anti-épileptique Dépakine, pris par les mères pendant leur grossesse, aurait été à l’origine d’au moins 425 cas de malformations à la naissance. Alors que les risques étaient connus dès 1982, les mères n’ont réellement été informées qu’en 2015. Les médecins ont reçu, en début de semaine, un dépliant de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) où est mentionné « un risque élevé de troubles graves du comportement (jusqu’à 30% à 40% des cas) et/ou de malformations ». L’avocat de l’association d’aide aux parents d’enfants touchés vient de demander à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, de confier une enquête à l’Inspection générale des affaires sociales.

Le Figaro, 18/06

En Bref

Le Monde rend compte d’une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism (JCEM) suggérant que les femmes les plus exposées il y a cinquante ans au pesticide DDT in utero ont un risque quadruplé de cancer du sein aujourd’hui. Une exposition prénatale au DDT augmenterait par ailleurs la probabilité que le diagnostic soit posé à un stade avancé de la maladie.

 Le Monde, 18/06

Kenneth Rogoff, professeur à l’université de Harvard, explique, dans Les Echos, que « l’obésité infantile devient l’un des principaux fléaux de santé pour les économies avancées ». Le Centre américain de prévention et de contrôle des maladies estime que plus de 18% des adultes, dans les pays développés, sont obèses.

Les Echos, 18/06

Selon Le Quotidien du Médecin « la population de malades infectés par le VIH est vieillissante et de plus en plus sujette à l’insuffisance rénale ». Les journées nationales d’infectiologies de Nantes ont permis de débattre de cette comorbidité et de « réfléchir à la manière de les prévenir, et sur la pertinence des aménagements des traitements chez les patients dont la fonction rénale décline », explique le journal.

 Le Quotidien du Médecin, 18/06

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube