Synthèse de presse

19 février 2015

12h36 | Par INSERM (Salle de presse)

Sida : une molécule efficace chez les singes

Une étude, publiée dans Nature et réalisée sur des macaques rhésus par Michael Farzan, du Scripps Research Institute en Floride, et son équipe, ont permis de développer une molécule de synthèse qui « semble empêcher le VIH-1, le type de virus du sida le plus répandu dans le monde, de pénétrer dans les cellules du système immunitaire que sont les lymphocytes CD4 et de s’y reproduire », rapporte Les Echos. L’expérimentation a montré que cette substance, injectée en une seule fois chez des singes, était capable de protéger ces derniers de l’équivalent du sida chez eux sur une durée d’au moins huit mois.De nombreux autres tests sur les singes devront être menés avant de pouvoir réaliser des essais sur l’homme, afin de s’assurer de l’innocuité de l’inhibiteur, a souligné le Pr Farzan.

Les Echos, 19/02

En Bref

La proposition de loi sur la fin de vie a été adoptée, le 17 février, en commission des affaires sociales, indique Le Monde. La proposition de loi prévoit notamment la mise en place d’une sédation « profonde et continue » pour les malades en phase terminale et l’instauration de directives anticipées contraignantes.

 Le Monde, 19/02

Le Quotidien du Médecin rend compte du 17e colloque de la recherche de la Ligue contre le cancer, qui a eu lieu fin janvier à Dijon. A cette occasion, Carmen Garrido, directrice de recherche à l’unité Inserm U866, a présenté les travaux qu’elle mène autour de la protéine HSP110, qui constitue à la fois un biomarqueur et une cible thérapeutique dans les cancers du côlon de type MSI.

Le Quotidien du Médecin, 19/02

Humanité Dimanche explique que l’utilisation de virus bactériophages afin de traiter certaines maladies infectieuses d’origine bactérienne, la phagothérapie, « a soulevé bien des espoirs chez les patients atteints par une infection bactérienne qu’aucun antibiotique ne parvient à enrayer ». Leur mise sur le marché n’est toujours pas possible compte tenu de la complexité de la mise en place de cadre réglementaire, ainsi que du poids des lobbies, ajoute le journal.

 Humanité Dimanche, 19/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube