Synthèse de presse

19 octobre 2017

12h01 | Par INSERM (Salle de presse)

Alzheimer : mise au point d’un modèle inédit reproduisant la forme humaine de la maladie

Une équipe française (Inserm, CNRS, CEA, universités Paris-Sud et Paris-Descartes) a conçu un nouveau modèle animal de la maladie d’Alzheimer, qui « reproduit, pour la première fois de manière très fidèle, ce qui se passe chez l’homme », rapportent Le Figaro, RTL et Sciencesetavenir.fr. Ces travaux dont l’auteur principal est Jérôme Braudeau sont publiés dans la revue Cerebral Cortex. Ce dernier souligne : « Notre objectif est, d’ici à quelques années, de mettre au point un test sanguin diagnostic mais aussi prédictif. Grâce à AgenT[une start-up lancée par les chercheurs], nous pensons pouvoir caractériser la présence de marqueurs de la maladie même en l’absence de signes cliniques, dès 45-50 ans ».

RTL, Sciencesetavenir.fr, 18/10, Le Figaro, 19/10

Reprise du communiqué de presse du 18/10 « Un modèle animal inédit pour accélérer la lutte contre la maladie d’Alzheimer »

Pierre Léopold primé par la Fondation de la recherche médicale

Pierre Léopold, généticien moléculaire et directeur de recherche Inserm à l’Institut de Biologie Valrose (iBV) à Nice, a reçu le 16 octobre le Grand prix de la Fondation de la recherche médicale 2017 pour sa contribution en matière de croissance des organismes, souligne La-croix.com. Le site explique que « c’est en combinant des outils génétiques et physiologiques que Pierre Léopold et son équipe d’une douzaine de chercheurs réussissent à mettre en évidence des hormones de la famille des insulines, puis des « tissus-sentinelles », qui intègrent les signaux de l’environnement, notamment de la nutrition, pour contrôler la croissance de l’organisme entier ».

La-croix.com, 18/10

En Bref

Laelia Benoit, psychiatre pour enfants et adolescents à la Maison de Solenn-Maison des adolescents (hôpital Cochin) et chercheuse Inserm (Unité 1178, Paris) et François Taddei, directeur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) à Paris, répondent aux questions du Monde concernant l’école. Laelia Benoit explique qu’« une école inclusive [c’est-à-dire mieux adaptée aux besoins de tous les élèves] peut être un des meilleurs vecteurs de mise en confiance d’un jeune en difficulté ». Elle ajoute : « Rendre l’école plus inclusive, cela passe d’abord par une meilleure formation des enseignants ».

Le Monde, édition Science et Médecine, 18/10

L’Académie nationale de médecine dédie une séance exceptionnelle au « microbiote et maladies chroniques », aujourd’hui, et pour la première fois sous l’égide de l’Organisation mondiale des Académies de médecine (IAP). Cette conférence scientifique de consensus élaborera un protocole commun de recherche sur ce sujet, rapporte Le Quotidien du Médecin. Le journal souligne que, « dans la 1ère partie du colloque consacrée à l’état de la recherche figurent des orateurs de renommée internationale », dont Rémy Burcelin de l’institut de maladies métaboliques et cardiovasculaires (I2MC) de l’Inserm, et Karine Clément, responsable de l’unité Inserm 1166 -Unité de recherche sur les maladies cardiovasculaires, du métabolisme et la nutrition -ICAN. 

Le Quotidien du Médecin, 19/10

Radio Classique rapporte que, selon deux chercheurs français, l’une des origines de la dyslexie pourrait se trouver au fond des yeux. La chaîne radiophonique a interviewé Albert Le Floch, physicien et coauteur de l’étude. Le Dr Patrick Quercia, chercheur à l’Inserm, spécialiste de la dyslexie, a également été interrogé.

Radio Classique, 19/10

Dans son édition spéciale « Lyon », Le Point consacre un article au laboratoire P4 à Lyon dirigé depuis 2004 par Hervé Raoult et destiné à la recherche et la lutte contre les virus mortels. Créé en 1999, par la Fondation Mérieux, le P4 est passé, cinq ans plus tard, sous le contrôle de l’Inserm et s’ouvre désormais aux chercheurs extérieurs, français et étrangers.

Le Point, 19/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube