Synthèse de presse

01 septembre 2016

12h19 | Par INSERM (Salle de presse)

Caféine et troubles cognitifs liés à l’âge

Santemagazine.fr rend compte d’une étude internationale, réalisée par des chercheurs portugais de l’Institut de médecine moléculaire de Lisbonne, des collaborateurs de l’Inserm de Lille et des équipes d’Allemagne et des Etats-Unis, qui décrit le mécanisme par lequel la caféine contrecarre, chez l’animal, les troubles cognitifs associés au vieillissement. Les chercheurs ont constaté qu’en modifiant la quantité du récepteur A2A dans certaines zones du cerveau, l’hormone du stress augmente, et la mémoire diminue, explique le site. « Or, les rongeurs ayant été traités avec un produit équivalent à la caféine, qui bloque les récepteurs A2A, ont retrouvé leurs capacités mnésiques », indique Santemagazine.fr.

Lire le communiqué « Le récepteur de la caféine contrôle les troubles de la mémoire liés à l’âge » sur la salle de presse de l’Inserm

Santemagazine.fr, 31/08

Addiction à l’alcool : le rôle déterminant d’une enzyme

Des chercheurs des universités de Linköping (Suède) et de Miami (Etats-Unis) « ont identifié, dans le cerveau des rats, une enzyme qui jouerait un rôle déterminant dans le contrôle des pulsions » alcooliques, explique Le Figaro. Selon les résultats de l’étude, « l’activité réduite de l’enzyme PRDM2 se traduit par une diminution de l’activité dans le cortex frontal de rats dépendants à l’alcool », souligne le quotidien. Le Pr Markus Heilig, directeur du Center for Social and Affective Neuroscience de l’université de Linköping, qui a supervisé ces travaux, indique : « (…) Quand trop peu d’enzyme est fabriquée, il n’y a plus de signaux efficaces entre les cellules pour stopper l’impulsion ».

Le Figaro, 01/09

En Bref

La start-up HalioDx, située à Marseille, a lancé en juillet dernier son premier test diagnostic nommé immunoscore, souligne La Tribune. Ce dernier a pour objectif d’« aider à choisir la meilleure réponse thérapeutique [chimiothérapie ou pas] en fonction des capacités du système immunitaire des patients atteints du cancer du côlon », indique le quotidien.

La Tribune, 01/09

Le Parisien note la mise au point d’un nouveau traitement expérimental à base d’anticorps qui a permis de ralentir le déclin cognitif chez des patients souffrant d’une forme précoce d’Alzheimer. L’étude a été menée sur un nombre limité de personnes et des essais cliniques plus importants et sur des périodes plus longues seront nécessaires pour confirmer les résultats de cette étude, selon plusieurs experts.

Le Parisien, 01/09

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube