Synthèse de presse

23 janvier 2014

12h45 | Par INSERM (Salle de presse)

Arrivée de la grippe, décrue de la bronchiolite


Selon les réseaux de surveillance, « la grippe a continué à progresser en France métropolitaine la semaine dernière sans toutefois franchir le seuil épidémique », explique l’AFP. Le réseau Grog (Groupes régionaux d’observation de la grippe) souligne que « l’activité des virus grippaux s’intensifie très progressivement en France métropolitaine sans être encore épidémique ». L’Institut de veille sanitaire (InVS) recense, depuis la reprise de la surveillance le 1er novembre, 75 cas graves admis en réanimation, dont 5 décès: ce sont majoritairement des patients adultes, « avec des facteurs de risques, non vaccinés et infectés par un virus A (H1N1 ou H3N2) tandis que deux d’entre eux ont été infectés par des virus de type B ». Concernant l’épidémie de bronchiolite à VRS (virus respiratoire syncytial), elle «reste active mais décroît, suivant une chronologie attendue pour ce virus ». Enfin, le réseau Sentinelles-Inserm constate que « les cas de gastro-entérites ont continué à augmenter la semaine dernière et leur incidence (266 cas pour 100 000 habitants) se situe désormais juste en dessous du seuil épidémique (280 cas) qui devrait être franchi la semaine prochaine ».

AFP, 22/01

En Bref

Metronews, 20 Minutes Toulouse et Télé Toulouse (TLT) annoncent la création d’un nouveau bâtiment à Toulouse qui ouvrira ses portes fin 2016 et sera dédié à la recherche régénérative. Comme l’explique le quotidien 20 Minutes Toulouse, celle-ci « consiste à utiliser le vivant, des cellules souches adultes en l’occurrence, pour réparer des tissus ou organes abîmés ». Implanté sur le site de l’Oncopole de Toulouse, cet édifice devrait accueillir une centaine de chercheurs du CNRS, de l’Inserm, de l’Université Paul-Sabatier, de l’Etablissement français du sang (EFS) et du CHU de Toulouse. Il servira également d’incubateur pour les start-up spécialisées, précise 20 Minutes Toulouse. Et d’ajouter qu’« il sera doté de plates-formes de production pour ces futurs médicaments cellulaires qui permettront des traitements individualisés ». Le projet est réalisé dans le cadre du Plan Cancer Régional et coûtera 12,5 millions d’euros à la Région.

TLT, 21/01, Metronews, 20 Minutes édition Toulouse, 22/01

Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a lancé hier « un appel aux médecins » pour moins prescrire. « Ils le savent très bien : on prescrit trop de médicaments, cela rassure les patients », a-t-elle expliqué, lors du «Talk-Orange-Le Figaro ». Et d’ajouter : « On peut très bien se soigner avec beaucoup moins de médicaments et avec des génériques ». La ministre, qui espère faire des économies dans ce domaine, prévoit de lancer une campagne d’information sur les génériques.

Le Figaro, 23/01

Le Quotidien du médecin rend compte, dans le diagnostic du cancer du pancréas, de « la piste des micro-ARN comme nouveaux biomarqueurs » découverte par des chercheurs suédois. Le journal relate que Nicolai Schultz de l’hôpital universitaire de Copenhague et ses collègues ont analysé le sang de 409 patients atteints d’un cancer du pancréas, de 312 patients bien portants et de 25 patients souffrant de pancréatites chroniques. Ils ont alors découvert « deux ensembles de variants de micro-ARN circulant susceptibles de service d’outil diagnostique du cancer du pancréas », explique le quotidien. Les auteurs de ces travaux indiquent par ailleurs que «des études complémentaires sont nécessaires pour déterminer l’intérêt clinique de ces micro-ARN dans le dépistage précoce, et le bénéfice qu’ils pourraient apporter au dosage du CA19-9 seul ».

Le Quotidien du médecin, 23/01

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube