Synthèse de presse

23 juin 2016

13h03 | Par INSERM (Salle de presse)

La France investit dans un plan de médecine génomique

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé hier le lancement d’un plan de 670 millions d’euros visant à développer « la médecine personnalisée », rapporte l’ensemble de la presse. Ce plan est issu du rapport « France Médecine Génomique 2025 », remis au Premier ministre Manuel Valls par Yves Lévy, le président de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé et de l’Inserm. Des maladies comme les cancers ou le diabète seraient les premières à en bénéficier, ainsi que les maladies rares. Une douzaine de plateformes de séquençage haut-débit seront déployées sur l’ensemble du territoire, ainsi que deux centres de référence experts de niveau international.

Le Figaro, Les Echos, La Tribune, La Croix, 23/06

Des soins adaptés aux femmes ou aux hommes

L’Académie de médecine alerte sur la nécessité d’adapter le traitement selon qu’il s’agit d’un homme ou d’une femme, car ils ne réagissent pas de la même manière aux médicaments, rapporte Le Parisien. Selon l’institution, « l’abstraction des différences biologiques qui domine aujourd’hui en France dans le monde médical (…) est devenue un problème de santé publique dont les premières victimes sont les femmes ». « En France, nous avons dix ans de retard », souligne le Pr Claudine Junien, généticienne et membre de l’Académie de médecine.

Le Parisien, 23/06

 

En Bref

L’AFP indique que « la publication d’un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) sur l’exposition des travailleurs agricoles aux pesticides, prévue en juin après une présentation aux ministères de tutelle en mai, a été reportée ». Les associations Générations futures, Phyto-victimes, le réseau Alerte des médecins sur les pesticides (AMLP), et WECF, s’interrogent dans un communiqué sur les raisons de ce report.

AFP, 22/06

Dans un rapport d’expertise, réalisé à la demande de la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC), l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) alerte sur les dangers du travail de nuit pour la santé, rapporte Le Monde. Selon l’Anses, les risques de troubles du sommeil et de troubles métaboliques sont « avérés » et il existe des risques « probables » de cancer, d’obésité, de diabète de type 2, de maladies cardio-vasculaires et de troubles psychiques.

Le Monde, 23/06

Humanité Dimanche se penche sur le nucléole, « le détonateur des cellules cancéreuses ». Le journal explique que « dans une publication récente, des chercheurs belges apportent une nouvelle explication sur la façon dont sont détruites les cellules cancéreuses ». Et d’ajouter : « La clé se trouverait dans le nucléole, une structure située au cœur de toutes nos cellules et dont la science parvient peu à peu à percer les rouages ».

Humanité Dimanche, 23/06

Median Technologies, expert français des logiciels d’aide à l’interprétation de l’imagerie médicale en 3D pour la cancérologie, et le géant Microsoft, ont signé un accord mondial en vue de « réussir dans un proche avenir à personnaliser le diagnostic des cancers et à adapter les chimiothérapies en fonction de la réponse de l’organisme des patients », soulignent Les Echos. Ce partenariat doit permettre de mettre au point de nouvelles méthodes pour la détection, le diagnostic et le suivi des cancers à partir de l’analyse des « big data ».

Les Echos, 23/06

Rechercher
dans les Synthèses de presse


Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.




fermer
fermer
RSS Youtube