Synthèse de presse

23 mai 2013

11h58 | Par INSERM (Salle de presse)

Les Français ne consomment pas assez de féculents

Les premiers résultats d’une étude NutriNet-Santé, réalisée auprès de 80 209 participants internautes, montrent que « les Français ne mangent pas assez de féculents », souligne Emmanuelle Kesse-Guyot du Centre de Recherche en Nutrition Humaine Ile-de-France (Inserm/Inra/Cnam/Paris 13), citée par l’AFP. Selon l’étude, « seulement un homme sur deux et une femme sur trois suivent les recommandations nutritionnelles dans ce domaine », indique l’agence de presse. Emmanuelle Kesse-Guyot, qui a dirigé ce travail, explique que « les obèses n’ont pas une consommation plus élevée que les autres ». Et d’ajouter : « Respectivement 67 et 61% des femmes en surpoids et obèses ne mangent pas assez de féculents ». Parmi les bénéfices pour la santé d’une consommation de céréales complètes (pâtes, riz, pain…) d’au moins 2,5 portions par jour, comparée à une quasi-absence de consommation, figure une réduction de 21% du risque de maladies cardio-vasculaires. Emmanuelle Kesse-Guyot indique que le Programme national nutrition santé (PNNS) recommande juste d’en manger « à chaque repas ». Selon l’équipe NutriNet-Santé, des campagnes d’informations du public devraient être lancées pour inciter à consommer des féculents, notamment chez les personnes qui veulent maigrir et s’en privent inutilement.

AFP, 23/05

En Bref

Le Figaro souligne que le nouveau décret encadrant les relations financières entre les laboratoires pharmaceutiques et les professionnels de santé, publié hier au Journal officiel et qui entre en application aujourd’hui, ne permettra qu’une transparence « très partielle, et peu contraignante ». En effet, ce texte n’obligera pas les laboratoires à déclarer les montants des honoraires et des contrats signés avec des médecins ou d’autres acteurs du secteur de la santé. Le Figaro, 23/05
Science et Vie publie un dossier sur l’espérance de vie en bonne santé qui baisse notamment en France. Jean-Marie Robine, chercheur à l’Inserm et coordinateur du projet EVSI (espérance de vie sans incapacité), explique que, selon les derniers chiffres de l’EVSI, « le nombre d’années vécues avec des incapacités tend à augmenter et l’espérance de vie sans incapacité, elle, semble perdre peu à peu du terrain ». Selon lui, les années 2000 ont fait entrer la France dans un « scénario d’expansion des incapacités ». Et d’ajouter : « En France, le déclin de l’espérance de vie sans incapacité concernera demain les baby-boomers de moins de 65 ans ». Science et Vie, 01/06
Dans une interview accordée au Quotidien du médecin, Bruno Spire, président de l’association AIDES, médecin chercheur, directeur de recherche à l’Inserm, souligne le rôle des associations dans la lutte contre le sida et explique : « L’arrêt de l’épidémie suppose une transformation globale de la société ». Selon lui, « beaucoup de progrès restent à faire en direction des populations vulnérables ». Le Quotidien du médecin, 23/05 
Libération souligne que la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre a rejeté, hier, le principal recours de procédure du laboratoire Servier, qui cherchait à repousser le procès du Mediator. Le tribunal a pu entendre hier trois des près de 600 victimes qui se sont portées parties civiles, et leurs avocats. François Honorat, l’un des deux avocats à l’initiative de la procédure à Nanterre, explique que plusieurs autres recours de procédures de Servier ont été « mis au frigo ». « La plupart seront tranchés à l’issue des débats », souligne le quotidien, et « il est donc possible que le tribunal se juge au final… incapable de juger ». Libération, 23/05

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube