Synthèse de presse

26 octobre 2017

12h31 | Par INSERM (Salle de presse)

Le cerveau, pas unique signature de la conscience

Une étude de l’Inserm, reprise par Lefigaro.fr, a montré, pour la première fois, que le cerveau n’était pas l’unique signature de la conscience et que le cœur pouvait également avoir un rôle à jouer. La perception d’un son pourrait ainsi se traduire sur l’activité cardiaque. Benjamin Rohaut, coauteur de l’étude, donne l’exemple d’un patient atteint à la fois de surdité et d’un locked-in syndrome et ayant passé des tests dont les résultats ont été traités par l’algorithme, reconnaissant formellement que le patient était conscient. « Pour la première fois, nous avons la possibilité d’améliorer notre diagnostic en nous intéressant à autre chose qu’au cerveau », souligne Benjamin Rohaut, qui précise : « Cela va nous permettre de mieux repérer les patients qui ont un état de conscience plus riche et dont l’état pourrait s’améliorer un jour soit de manière spontanée, soit à la faveur d’un traitement thérapeutique. Sans compter l’importance que revêt cette information pour les familles ».

Lefigaro.fr, 25/10

Reprise du communiqué du 23/10 « Interaction entre cœur et cerveau : un nouvel indicateur de l’état de conscience

Dernières avancées dans le traitement de l’hépatite B

Le professeur Fabien Zoulim (l’unité Inserm 1052 à Lyon), fait le point, pour Lequotidiendumedecin.fr, sur les dernières avancées dans le traitement de l’hépatite B et note l’implication de la France dans la recherche. Il souligne notamment que deux grandes familles de médicaments sont aujourd’hui utilisées : l’interféron (IFN) et les analogues de nucléosides. Il revient également sur l’éventuel arrêt du traitement chez les patients ayant une charge virale indétectable et des transaminases normales sous analogue de nucléosides.

Lequotidiendumedecin.fr, 26/10

En Bref

Grégory Michel, professeur de psychopathologie à l’université de Bordeaux et directeur de l’équipe Inserm Healthy Santé, était l’un des invités de France Inter, qui a diffusé un reportage ayant pour thème « comment l’enfance forge notre personnalité ». Il a notamment pris part à une réflexion sur l’attachement aux parents. La psychologie de l’attachement va ainsi s’étendre tout au long de la vie et peut avoir des conséquences sur les relations amoureuses à l’âge adulte.

France Inter, 25/10

Selon un sondage Odoxa pour la Fondation pour la recherche sur les accidents vasculaires cérébraux, de nombreuses idées fausses circulent sur l’AVC, troisième cause de mortalité en France derrière le cancer et les infarctus du myocarde. Un Français sur cinq pense ainsi que « l’AVC est situé au niveau du cœur » et 2% croient que cela ne concerne que les personnes âgées. Le Figaro note par ailleurs les mauvais réflexes dus à la méconnaissance de cette maladie. 35% des sondés n’appelleraient en effet pas le Samu.

Le Figaro, 26/10

Une enquête de l’université John Hopkins, à Baltimore, révèlent que les hommes qui fument et ont eu des rapports orogénitaux avec au moins cinq partenaires sexuels courent particulièrement le risque de développer un cancer oropharyngé. Ces cancers « sont souvent dus au papillomavirus », commente Le Figaro, qui précise que « la vaccination systématique des garçons pourrait enrayer cette hausse ».

Le Figaro, 26/10

Un essai de phase 1 relayé par Le Quotidien du Médecin révèle une approche prometteuse pour traiter l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP). Le générique dichloroacétate, inhibiteur de la pyruvate désydrogénase kinase mitochondriale, a ainsi amélioré l’HTAP et a marché chez des patients déjà traités et ne portant pas les variants de 2 gènes.

Le Quotidien du Médecin, 26/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube