Synthèse de presse

27 septembre 2012

11h42 | Par INSERM (Salle de presse)

L’efficacité du dépistage du cancer du sein après 50 ans

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a lancé hier l’édition 2012 de l’opération Octobre rose, qui incite les femmes de 50 à 74 ans à passer tous les deux ans une mammographie, souligne Aujourd’hui en France. Elle « a réaffirmé l’efficacité du dépistage généralisé après 50 ans », estimant que « la balance penche clairement en faveur [de ce] dépistage généralisé », malgré un nombre non négligeable de « surdiagnostics ». Une réflexion est d’ailleurs en cours sur ce sujet, a-t-elle reconnu. Marisol Touraine a souligné que « plus on détecte tôt la maladie, plus les chances de guérison sont importantes ». L’UFC-Que Choisir a demandé hier aux pouvoirs publics « de reconsidérer l’ensemble du dossier du dépistage du cancer du sein, en prenant davantage en compte cette question du surdiagnostic. Il ne s’agit pas de diaboliser cet examen, mais de donner une information complète et loyale aux femmes appelées à y souscrire ». Selon les pouvoirs publics français, « 5 à 10% des cancers détectés sont des ‘‘surdiagnostics’’, qui n’auraient pas évolué », explique le quotidien. La ministre de la Santé a regretté « une trop forte culture du secret sur ces sujets en France » et a souligné tenir « à ce que les études soient rendues publiques, même si ce ne sont que des rapports d’étape ». 

Aujourd’hui en France, 27/09

 

Lien entre la composition de la flore intestinale et le diabète de type 2

Une étude, menée auprès de 345 patients chinois atteints ou non de diabète de type 2 et publiée dans Nature, montre un lien entre la composition de la flore intestinale et la survenue de cette maladie métabolique, explique Le Figaro. Stanislav-Dusko Ehrlich, chercheur à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) à Jouy-en-Josas (Yvelines) et coauteur de l’étude, explique : « Nous avons trouvé une signature microbienne de cette maladie avec un changement très net dans la composition globale du microbiote ». Le Figaro indique : « Les patients diabétiques présentent notamment un déficit marqué en bactéries productrices de butyrates, substances dont se nourrissent les cellules qui tapissent la paroi intestinale (entérocytes) ». Selon l’équipe pilotée par Junjie Qin et Jun Wang, de l’Institut de génomique de Pékin, ces biomarqueurs permettraient de « diagnostiquer l’existence d’un diabète de type 2 chez un individu avec une précision de 81% », explique le quotidien. Le test pourrait également s’appliquer à certains troubles hépatiques ou à la maladie de Crohn.

Le Figaro, 27/09

 

En Bref

Le Monde consacre un article aux doctorants étrangers qui sont dissuadés de rester en France en raison de « tracasseries administratives ». Selon une enquête réalisée par la Confédération des jeunes chercheurs auprès de 1 600 d’entre eux, « 59% des doctorants ont une carte de séjour inadaptée, un quart n’ont pas de carte Vitale, et si 80% trouvent la collaboration avec leur équipe de recherche bonne, voire excellente, 56% estiment l’accueil administratif à l’ambassade ou en préfecture médiocre ou mauvais », explique le journal. Le Monde, 27/09

Les Echos consacrent son supplément Entrepreneur à l’innovation et publie un article portant sur les entreprises innovantes. Le quotidien explique que ces dernières « portent les espoirs de sortie de crise ». Selon le quotidien, « les PME innovantes sont plus performantes, plus résistantes et plus compétitives que les autres ». Cependant, « de nombreux freins entravent la vie d’une petite entreprise innovante, à commencer par l’accès au financement », ajoute le journal. Dans un article sur les pôles de compétitivité, Les Echos expliquent que ces pôles « restent des accélérateurs d’innovation pour les PME », bien que « leurs résultats ne [soient] pas toujours à la hauteur ». Les Echos, 27/09

La Société hospitalière d’assurance mutuelle (Sham) a présenté « Le Panorama du risque médical » qui rend compte d’une « tendance inflationniste » des réclamations de patients contre les erreurs médicales, indique Aujourd’hui en France. La mutuelle des hôpitaux et cliniques a reçu, en 2011, « 5 206 demandes d’indemnisation de la part de patients victimes d’erreurs ou de complications médicales », souligne le quotidien. Aujourd’hui en France, 27/09

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube